Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire : Rédemption va déménager d'ici peu. Plus d'infos ?

Partagez|

Pauline C. Beaudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar✉ Messages : 2
✉ Ft : Barbara Palvin
✉ Classe et/ou emploi : Terminale
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
✉ Âge : 17 ans
✉ Pouvoir(s) : Guérison et Illusion
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Pauline C. Beaudelaire Dim 27 Jan - 11:44





Pauline C. Beaudelaire


feat. Barbara Palvin


C'est l'histoire d'une pastèque obèse mignonne...

❝ « Si la méchanceté n’existait pas, il n’y aurait aucun mérite à être gentil. » ❞
    ✉ Prénoms : Pauline Clémence
    ✉ Nom : Beaudelaire
    ✉ Âge : 17 ans actuellement
    ✉ Signe astrologique : Sagittaire
    ✉ Groupe désiré : La reine
    ✉ Emploi/Classe : Terminale


    ✉ Pouvoir : Guérison et Illusion
    ✉ Caractéristiques : La guérison permet à Pauline de soigner des plaies ouvertes comme de simples hématomes, pouvant essayer d’aller jusqu’à réparer une fracture. Chaque soin prodigué par la jeune fille est réalisé au contact de sa paume avec la blessure.

    Les illusions sont des visions que Pauline choisit d’imposer à l’esprit d’une personne par le biais de l’esprit. Des images, paysages réalistes et pouvant se mouver, défilent alors devant les yeux de la personne ciblée qui confond réalité et illusion. Celles-ci sont envoyées sous forme d’ondes. Généralement, Pauline s’en sert pour apaiser autrui.

    ✉ Faiblesse : Le don de guérison utilise énormément d’énergie physique. Plus ce qui est a soigné est grave, plus le pouvoir demande d’effort. On pourrait alors penser que Pauline donne un peu de sa vivacité à la victime. Pour réparer un os, la demoiselle doit donner plus de 60% de son énergie ce qui est très dangereux. A la fin de ses efforts, il lui faut beaucoup de repos.

    L’illusion procure de douloureuses migraine à Pauline après qu’elle ait usé de son don qui, ce dit en passant, ne dur pas plus de 7 minutes sur 120. Les maux de tête qu’elle subit la rendent réticente à l’utilisation fréquente de son don.

    ✉ Force : L’adolescente peut user de son don de guérison sur son propre corps, sans avoir à endurer l’effet négatif de cette capacité (elle ne se vide pas de son énergie).

    Le temps d’utilisation qu’impartit le don d’illusion est plutôt satisfaisant. Elle a apprit à maîtriser les images qu’elle envoyait (ce qui n’a pas été toujours le cas).

Elle était plutôt ovale et bien verte...


    ✉ Description physique :
    Carrure taillée
    De jolies hanches, une petite poitrine bien ronde, un fessier légèrement rebondi… Ces attributs non négligeables sont répartis sur le fin corps de Pauline. Mesurant 1mètre70 pour 58 kilogrammes. Corpulence tout à fait correcte, d’autant plus que ses longue jambes filée lui donne une allure svelte.

    Faciès innocent
    Un visage tendre et plein de charme. Une peau au teint de pêche et douce comme l’abricot, des lèvres charnues parfois repeinte de couleur rosée sinon pomme. Un petit nez rond au bout pointu, de grands yeux bleus qui feraient jalouser l’azur et légèrement en amande. Le visage de Pauline est de forme ovale mais fine grâce à ses pommettes et joues minces. Ses longs cheveux châtain lui tombent au niveau de la poitrine. Il arrive souvent à Pauline de les attacher en une queue de cheval, de les tresser ou simplement de les coiffer en passant une main dedans.

    Prêt-à-porter, s’il vous plaît
    Aah, les vêtements. Le style vestimentaire de Pauline est étrangement un écho à celui d’Ambre. Tantôt un peu rock féminin avec les tons qui vont avec, tantôt des habillements plus communs, aux couleurs joviales. Elle peut passer des Rangers aux talons, comme de la veste en cuir au cardigan beige en laine. Le tout, en restant toute mignonne, une allure qu’elle semble ne pas pouvoir perdre avec un tel visage.

    Et on en pense quoi ?
    Baah c’est comme tout, les avis diffères et sont partagés. Seulement il faut bien chercher la petite bête pour trouver quelque chose de dérangeant ou désagréable à la physionomie de Pauline. Si vous aimez pas ce qui est craquant…


    ✉ Description mentale :
    Jalouse et possessive.
    Ceci dit, ça marche surtout avec Ambroise. Toutefois, sa jalousie n’est pas bien méchante et fais plus de dégât à son humeur qu’à celle des autres. Bien trop gentille pour se venger en faisant des crasses, elle se réfugiera dans la boudinerie ou bien, Pauline pourra tout essayer pour être plus intéressante et mieux qu’autrui afin que sa jalousie n’est pas à avoir lieu : tout simplement pour réacquérir ce dont on la prive.

    Altruiste et Adorable.
    Pauline, pour faire simple, c’est un peu la personnification de la gentillesse. Elle fait beaucoup pour les autres, étant généreuse. Comme si les aider et leur donner de la joie la faisait vivre. Mais elle n’est pas seulement serviable, elle est adorable naturellement. Tendre et avenante, il vous faudra creuser méchamment en elle pour trouver une once de méchanceté ou d’agressivité. Pour dire juste, elle a le cœur sur la main et vie au rythme que lui chante la gentillesse, tout du moins, principalement.

    Naïve et faible ? Que nenni !
    Avec tout ses traits, on pourrait la penser complètement passive et parfaitement influençable. Mais je vous assure du contraire. Certes, parfois un peu crédule mais pas assez pour se faire embobiner démesurément. Elle n’est pas sotte, non plus. Justement, au risque de vous surprendre après tant de louanges, la demoiselle pourrait bien être une manipulatrice. Novice s’entend, puis c’est un défaut courant de nos jours. Mais c’est à titre d’exemple : elle ne se laissera pas complètement marcher sur les pieds. ‘Faut pas rêver. Sans compter que la demoiselle est audacieuse, brave. Courageuse et forte, elle s’efforcera toujours de mettre de côté ses soucis pour ne pas flancher. Elle n’a vraiment pas besoin de ça.

    Maladroite et fragile.
    Bon, je vous l’accorde, elle a beau tout faire pour être une vraie battante, ça reste une fille aux bases fragiles et instables. S’il vous plaît, elle est si mignonne, vous n’avez pas le droit d’être méchant avec elle… Oups attendez une minute, elle vient de foutre de la chantilly sur son pull. Pauline, écoute ta conscience et ne cours pas si vite à la salle d’eau ! Tu vas… #&@§* … Tomber.

    Pauline et les autres.
    Généralement, elle ne rencontre pas trop de mal pour se faire accepter, on l’apprécie rapidement, de surcroit lorsqu’on se rend compte que c’est une fille douce sur qui on pourra toujours compter puisqu’elle est quelqu’un de loyale. Elle ira rarement faire le premier pas pour se faire de nouveaux amis en revanche.


    ✉ Signe particulier :
    ♣ Pauline porte toujours au poignet gauche la gourmette de son Bonheur, d’Ambroise.
    ♣ Elle préfère prendre de longs bains chauds plutôt que des douches, même si c’est moins économe.
    ♣ La demoiselle adore la chantilly, au moins aussi crémeuse et douce qu’elle.
    ♣ Elle préfèrera les personnes sincères, franches et sympathiques, qui sont de bons conseils.
    ♣ La jeune fille fume bien plus qu’elle ne boit, tenant sensiblement moins l’alcool que la moyenne.
    ♣ Elle a tendance à ne jurer que par Ambroise.

Elle menait une vie sans pépins...


    ✉ Histoire :


      ♦ Introduction.


    « - Pauline, je me casse d'ici. Je ne supporte plus mon père, je ne supporte plus les autres, j'en ai parlé à ma mère, j'ai de l'argent. Tu me suis ? De toute façon t'as rien qui te retient. Je sais que t'as de l'héritage aussi, ta famille d'accueil est immonde. Dis oui, dis oui, dis oui ! »

    « - .. Si tu pars... je te suis... On va où ? »

    « - Nouvel horizon. J'ai toujours voulu visiter l'Angleterre, pas toi ? »
    ___________________________________________________

      ♦ Voyage.


    Je m’appelle Pauline Clémence Beaudelaire. Oui, comme l’écrivain mais avec un ‘e’ en plus. Je suis née en 1995, durant le mois de décembre d’après les estimations, ce qui fait que j’ai bientôt 15 ans. Je vis à Paris depuis toujours, mais n’ai pas toujours fréquenté les mêmes murs ou mêmes personnes. Pour faire simple, j’ai été adoptée. La direction d’un orphelinat m’a seulement retrouvé devant la porte du bâtiment, dans un couffin, avec deux prénoms et un nom griffonnés sur un morceau de papier. Ca ressemble à un mauvais téléfilm français, je sais. Mais c’est bien ce qui m’est arrivé.

    Ils m’ont prit dans leur rend, m’ont nourrit et choyé comme des employés d’un orphelinat doivent le faire. Ils m’ont lu des histoires, donné un semblant d’enfance. Ils m’ont inscrite à l’école maternelle, puis en primaire. Ca se passait bien, globalement. Chaque week-end, des couples en quête de fillette défilaient dans l’entrée de l’orphelinat, puis nous observaient d’un œil bienveillant, en train de s’occuper à jouer. Ils regardaient, me regardaient, pour savoir si j’étais le genre de gamine qui les satisferait. Je sais pas pourquoi, c’était souvent le matin que ces visites se déroulaient.


    Mais avec moi, y’a souvent eut des soucis. Les gens ne me voulaient pas trop. Je les inspirais pas assez, ‘faut croire. Au début, ils disaient tous « comme elle est mignonne, la petite blonde ! ». Parce que oui, avant j’avais les cheveux blonds, plus jeune. Puis après ils me regardaient. Je les regardais aussi, seulement… Le matin, j’étais jamais dans mon assiette. Encore hantée par les cauchemars de la nuit passée, j’avais du mal à être toute souriante et penser à des choses joyeuses. C’est pourquoi toutes ses images de monstres, d’ombre dans les ténèbres, de formes glauques, continuaient de me traverser l’esprit. Ce n’était pas bien méchant et, quel rapport avec ce moment où l’on me regarde ? Ben y’a un truc que je ne savais pas, à l’époque.

    J’ai des dons.

    Et entre autres, celui de créer des illusions oculaires. Lorsque ces gens me regardaient, j’étais si troublée par mes mauvais rêves que, sans le vouloir, je leur envoyais ceux-ci. Sans doute une forme de télépathie visuelle. Alors voilà, les couples se prenaient en plein visage des images très étranges. C’était inquiétant, qu’une enfant procure de telles impressions ! Inquiétant, cet évident lien entre les images sombres et le visage de la gosse ! Si inquiétant, qu’il ne valait mieux pas s’attarder sur elle. C’était mieux de s’en éloigner. De passer à la petite brune là-bas, avec des couettes. Avec elle, il n’y a pas de visions étranges, elle se mêle aux autres et les autres viennent à elle. La blondinette est seule, assise dans son coin, à ruminer de mauvais songes. Ce n’est donc pas une enfant à prendre.


    On pourrait croire qu’à force, les cauchemars s’amenuisent, se font rares. Oui, c’est bien vrai. Je ne fais plus de rêves comme ça. En fait, je n’en fais plus depuis que j’ai 9 ans. Alors vous vous demandez, est-ce qu’on m’a adopté à neuve ans ? Non. Les gens veulent ou préfèrent des enfants en très bas âge, allez savoir pourquoi. Moi, j’ai été adoptée à 12 ans. Par monsieur et madame Pouchot, couple singulier de part cette chose étrange qui émane d’eux. Un couple absolument char-mant. Notez ici l’ironie. Disons… Pour ne pas entrer dans les détails… qu’ils n’ont pas été super gentils, avec moi…

    Mais aujourd’hui, tout va changer. Parce que je pars, je les laisse derrière moi. Je m’en vais, en Angleterre ! Mais ce n’est pas le plus beau, car comme vous avez pu le lire, je pars avec Ambroise. Qui il est ? C’est bien simple il est… Quoique non, c’est très compliqué. A la fois mon meilleur ami, mon frère, mon confident, … Si je devais lui attribuer autre chose qu’un titre pour le définir, je dirais qu’il est mon bonheur. Il est tout pour moi, je ne suis rien sans lui. Il m’a sauvé, il a été un des premiers, sinon le premier, à m’aimer.

    M’aimer vraiment.

    On s’est rencontré au collège, en 5ème. Il venait d’arriver, parce que son ancien établissement l’avait viré. Il était « le nouveau ». Ce nouveau m’a regardé. Et je l’ai regardé aussi. Non, je ne lui ai pas envoyé d’illusion. Je lui ai épargné la vision de mon père adoptif qui… Enfin, ça n’a pas d’importance. Simplement, je pensais à mon père, alors l’expression de mon visage s’en ressentait maussade : mine triste, air torturé. En plus, aucun de mes -quelques- amis n’était là pour me faire songer à autre chose. J’étais juste assise sur un banc, à attendre que les cours reprennent. En serrant l’ourlet de mes manches nerveusement. En regardant mes bottes avec attention. Je sentais quand même son regard peser sur moi et… Bizarrement, ça ne me dérangeais pas. Après un court instant, il a décidé de venir jusqu’à moi. Il m’a parlé. Ce nouveau s’intéressait à mon… Problème. C’était si inattendu. J’ai dû avoir l’air perdue, un peu gourde quand je l’ai regardé avec surprise, sans croire complètement qu’il puisse vouloir connaître mes tourments.

    Et pourtant.

    Un mot, puis deux, puis dix, puis cent. Un long dialogue durant lequel Ambroise me disait clairement ce qu’il pensait. Clairement, franchement. Sincèrement gentil. Quelques sourires, des rires d’abord discrets, soufflés. Puis qui jaillissent sans gêne. J’étais heureuse, follement heureuse qu’il soit venu. Lui. Je suis heureuse, follement heureuse que nous soyons devenu si proche. Notre relation est indescriptible, au moins autant que mes sentiments à son égard. Quoi qu’il en soit, depuis ce jour, nous ne nous sommes plus lâché d’une semelle. Nous avons d’ailleurs tout fait ensemble. Vraiment tout. Les discussions à pas d’heure de fenêtre à fenêtre –il s’est avéré que nous étions voisins-, les premières sorties, puis fêtes. Première clope, premier verre, premier pet’, première fois…

    Il m’a aussi fait connaître mon second pouvoir. J’ai la capacité de guérison. Et Ambre est un lycanthrope. D’ailleurs, le plus mignon-tout-choupinou des louloups ! Mais au début, ça n’a pas été très facile, ses transformations. J’ai plusieurs fois, était contrainte de me servir de mon don. Sur moi-même. Je ne lui en veux pas, évidemment que non ! Après tout, je vais très bien. Puis, il a grandit et se contrôle mieux.

    Enfin passons. C’est avec lui que je pars. Pourquoi ? Eh bien, parce qu’on en a assez. Lui de son père, moi du mien. Parfois, je me demande si ces deux-là auraient put s’entendre. Ou bien, se seraient-ils tapés dessus entre eux ? Plutôt que sur nous, tiens. Première raison. La deuxième c’est parce qu’Ambre supporte de moins en moins les rumeurs, regards et racontars qui se colportent sur son dos. « L’étrange gamin », disent-ils. Croyez-le, c’est pas facile tout les jours de recevoir des œillades aussi mauvaises. De mon côté, c’est presque pareil. Sauf que là, il s’agit de « l’étrange famille ». « Les Pouchot, les bizarres ». D’étranges bruits, d’étranges activités, on voit peu Père et Mère, mais la gamine sort souvent avec des bleus. Trop de bourdonnement et résonnance. « Etrange, étrange, étrange… ».

    Alors c’est fini. Ambre préfère partir. Moi je ne veux pas continuer sans lui, loin de lui. Alors je pars aussi. Avec lui, loin des malheurs. Maintenant, vous vous demandez comment deux jeunes adolescents peuvent se permettre d’aller en Angleterre. Et pourquoi faire, d’abord ? Pour moi, c’est encore une surprise. Mais je crois que ça a un lien avec la lettre que mon Brinou a reçu. On verra bien, je lui fais confiance.
    ___________________________________________________

      ♦ Rédemption.


    « - Non Pauline, je te promets qu'on se verra encore, je te promets que je te protégerais, qu'il ne t'arrivera rien, même si je quitte Rédemption. Parce que je ne quitte pas Rédemption. Avant que tu ne dises quoi que ce soit, je tiens à rester oui, pour toi, pour les autres, pour ceux que je ne connais pas aussi. Je veux vous protéger de ce qui se passe, je veux surtout te protéger. Tu sais, la fille travaillant au Music Store, la gérante en fait tu te rappelles ? Celle qui est étrange, qui a des dons aussi, avec qui ça a pas été tout rose... ? Elle m'a fait recommander à la Nox Arcana. J'ai donc arrêté d'hésiter et d'avoir peur, je me suis lancé, je me suis vendu, j'ai fait en sorte qu'en plus de dire oui au commandant, je trouve les bonnes raisons pour les rejoindre, j'ai fait tout ce que je pouvais faire pour y être. J'y suis. Je serais dans le pensionnat presque tout le temps, dans le but de vous surveiller, et aussi d'être le chien de garde de Sérénity, la patronne du Music Store... Ca promet... Bref, ne t'inquiète pas, je serais toujours là pour toi. »

Mais en vrai, c'était... Un melon !



    ✉ Pseudonyme : Bonhomme (Mais 'suis une fille, hein)
    ✉ Âge : 03/12/97
    ✉ Où avez vous connu le forum ? : Recherche sur ForumActif
    ✉ Code : [Validé par Liam~]



Dernière édition par Pauline C. Beaudelaire le Lun 28 Jan - 17:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 68
✉ Fiche : ~
✉ Ft : Daniel Bamdad
✉ Classe et/ou emploi : Doigt de la Nox
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
✉ Âge : 19 ans
✉ Pouvoir(s) : Lycanthropie et Torture psychologique
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Pauline C. Beaudelaire Dim 27 Jan - 12:08

JE T'AIME ET JE TE FAIS PLEIN DE BEBES MON CHOU A LA CHANTILLY. ♥♥♥

Elle est nickel ta présentation, rien à reprocher selon la vision du créateur. Hâte de lire ton histoire. ♥

• • • • • • • • • • • • • • • • •



« Can I become a monster,
but I don't want. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 48
✉ Fiche : N'oublies jamais d'où tu viens.
✉ Ft : Crystal Reed
✉ Classe et/ou emploi : Terminale
✉ RP(s) en cours : 3/4
✉ Âge : 17 ans
✉ Pouvoir(s) : Telepathie / Télékinésie
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Pauline C. Beaudelaire Lun 28 Jan - 14:55

Ton histoire !! :O ♥♥♥♥♥♥♥♥

Elle est tellement bien écrite ! Je suis définitivement fan. Voilà.

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 68
✉ Fiche : ~
✉ Ft : Daniel Bamdad
✉ Classe et/ou emploi : Doigt de la Nox
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
✉ Âge : 19 ans
✉ Pouvoir(s) : Lycanthropie et Torture psychologique
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Pauline C. Beaudelaire Lun 28 Jan - 18:31

Comment je suis TROP bien tombée quoi. ♥

• • • • • • • • • • • • • • • • •



« Can I become a monster,
but I don't want. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 2
✉ Ft : Barbara Palvin
✉ Classe et/ou emploi : Terminale
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
✉ Âge : 17 ans
✉ Pouvoir(s) : Guérison et Illusion
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Pauline C. Beaudelaire Lun 28 Jan - 18:36

Héhéhé vous êtes trop adorables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 99
✉ Fiche : « The Show must go on »
✉ Ft : Tyson Ritter
✉ Classe et/ou emploi : Directeur de la Troop of Darkness
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
✉ Âge : 28 ans
✉ Pouvoir(s) : Détection des pouvoirs.
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Pauline C. Beaudelaire Sam 2 Fév - 22:04

Bonjour et bienvenue ici !
Désolée, ta fiche est passée un peu à la trappe, étant donné que le staff se penche sur une nouvelle version de Rédemption actuellement, le forum déménageant sous peu sous une nouvelle adresse, un nouveau départ et quelques changements !
Nous allons cependant lire ta fiche dès que possible, et de même, nous t'invitons à consulter ce lien : http://redemption.forums-actifs.net/t1002-nous-demenageons

Voilà voilà ♥

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: Pauline C. Beaudelaire

Revenir en haut Aller en bas

Pauline C. Beaudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: