Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire : Rédemption va déménager d'ici peu. Plus d'infos ?

Partagez|

Trizit Moon { Terminé je pense }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Trizit Moon
avatar✉ Messages : 14
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
MessageSujet: Trizit Moon { Terminé je pense } Lun 31 Déc - 9:41

{ Bonjour à tous, avant de commencer ma fiche personnage j'ai deux petit points à voire avec vous. Tout d'abord je tiens a vous félicité de la qualité du forum je trouve l'organisation, le graphisme et les textes simplement magnifique. Ensuite le second point que je souhaitais aborder a un rapport directe avec la fiche de présentation. En effet j'ai une grande difficulté avec les fiche de présentation codé et en particulier avec celle HTML alors j'ai rédiger une fiche personnage en RP complet dans l'histoire je trouvais que sa faisait telement mieu... Merci
Bonne lecture }




Trizit Moon


it's me !


Informations générals

❝ C'est encore sur moi que sa tombe... ❞
    ✉ Prénom(s) : Trizit
    ✉ Nom : Moon
    ✉ Âge : 12 ans
    ✉ Signe astrologique : capricorne
    ✉ Groupe désiré : Reine
    ✉ Emploi/Classe : Première année d'étude officiel. J'ai eu l'école a l'orphelinat.


    ✉ Pouvoir : Extralucide et Don de Voyance { même s'il ne le sait pas encore }
    ✉ Caractéristiques : Trizit peut, bien qu'il ne sache pas comment, voir l'avenir. Bien que son pouvoir ne soit pas développé il a, pour le moment, des impressions.
    ✉ Faiblesse : Aucune maîtrise du pouvoir, mais a chaque vision Trizit a le souffle coupé et est très essoufflé, si elle sont trop régulière, de gros mot de tête son a prévoir.
    ✉ Force : Bien, c'est assez logique... Ce personnage a la capacité de voir des faits à venir.

Miroir, mon beau miroir ...


    ✉ Description physique :
    Sa tête était affublé d'une crinière brune et d'yeux sombres, on ne ressentait que la peine et la tristesse dans son regard. Un voile noir soulignait ses yeux a cause des insomnies. Son visage était froid et dur, et sa bouche n'avait apparemment jamais sourit et n'était pas disposée à le faire. Son corps lui sembla pourtant anodin. Des oreilles banales, un nez dans la norme. Une personne doué pour décrire et plus objective pourrait dire qu'il avait un nez fin et longiligne et des oreilles légèrement décollées.
    Mesurant un mètre cinquante il était d'une carrure plutôt maigre mais avec des lignes sportives ayant plus l'air d'un ramoneur de cheminée comme dans le film de Marie Poppins, l'un des seul qu'il avait vu d'ailleurs. Maintenant qu'il était propre, il semblait si anodin, si normal, pourquoi les autres continuaient-ils à le persécuter tel un monstre ?
    Il commença a chercher des défauts majeurs. Pour commencer, il n'aimait pas sa bouche avec ses lèvres trop claires et ses gerçures, il les trouvait juste horribles. Ensuite il y avait ses yeux, il n'aurait pas su dire pourquoi, mais ses yeux étaient un point qu'il détestait chez lui. Le reflet de son âme était-il si immonde ?
    Puis sa voix ne lui plaisait pas et il ne parlait que très peu. À force de pleurer elle était enrouée en permanence. Pour les adultes, la cause était la mue, mais lui savait que c'était autre chose. Profonde, trop mûre pour son âge, sa voix pouvait faire redresser la colonne vertébrale du "plus gros balourd de l'orphelinat" selon ses termes. Passons maintenant aux vêtements. Sans parents et sans argents il était dur de trouver des habits qui lui sied. Il était vêtu d'un marcelle blanc tout détendu, et d'un pull rapiécé qui était passé de main en main avant lui. On dû lui acheter un pantalon, à force de se retrouver dans les bagarres ils étaient totalement déchirés et les adultes, qui soit dit en passant ne le comprendraient jamais, ne cessaient de lui répéter d'arrêter de se rouler par terre.
    Ses chaussure aussi pour l'occasion étaient nouvelles. À force de traîner les pieds pour se déplacer et de courir comme un forcené pour semer ses assaillants, elles s'usaient vite, la maison lui offrit donc généreusement une nouvelle paire de chaussures pour pallier au manque de décence devant le recruteur.


    ✉ Description mentale :
    Je ne suis pas normal, personne ne me comprend, jamais. Je me sens tellement seul même quand je suis entouré. J'ai eu très peu d'amis, mais j'ai toujours tout fait pour eux. J'en ai perdu beaucoup, et souvent on s'est servi de moi.
    J'ai passé beaucoup de nuits a regarder les étoiles depuis la fenêtre du dortoirs à penser que je n'appartenais pas a ce monde, que j'étais une erreur de la nature, que je devais m'être trompé d'époque ou de planète.
    Alors je me suis renfermé sur mon imagination, j'écris et je dessine beaucoup. J'ai fini par me créer mon propre monde.
    J'ai développé un sixième sens, je ne peux pas vraiment l'expliquer, mais je sens et ressens les choses, les gens et les évènements. J'ai développé un grand sens de l'observation et une très bonne intuition. Puisque je ne fais pas partie de ce monde, je peux l'observer, je le comprends même. J'ai souvent de mauvais pré-sentiments quand les choses vont mal se passer.
    Par moment j'ai tellement peu confiance en moi que je me jette les deux pieds dans le plat alors que je sais que ce n'est pas une bonne idée, mais je le fais par peur, peur de me retrouver seul à nouveau, que plus personne ne croit en moi.
    Toute ma vie j'ai été traité de menteur, de mythomane. On ne m'a jamais cru, peu importe le sujet, mais je ne mens et n'ai jamais menti, cette franchise je l'ai toujours payé chère.
    Avec le temps, j'ai construit une carapace battit avec mes larmes, et c'est pour cela que je passe tellement de temps dans ma bulle. Le dessin et l'écriture sont mes seules passions, c'est le seul moment où je ne me sens pas être jugé et où je peux enfin être moi.
    A force d'être traité comme un monstre j'ai fini par croire que j'en étais un. J'ai perdu toute confiance en moi. Il est tellement plus facile pour moi de croire que je ne suis pas quelqu'un de bien plutôt que de me résoudre à l'idée de tomber encore plus bas.
    Sans le vouloir je blesse mes proches, ceux qui veulent m'aider et me tirer vers le haut, à cause de cette peur de retomber encore plus bas.
    Je ne suis plus que l'ombre de moi-même.

    ✉ Signe particulier : Aucun

Père castor raconte nous une histoire ...


    ✉ Histoire :
    { Je vous est recopier mon texte d'origine je trouve la tournure et la syntaque bien réaliser, plutot que de tout gacher en récuperant une partit puis une autre je vous laisse le texte complet. Merci de votre compréention }
    Je ne suis pas normal, personne ne me comprend, jamais. Je me sens tellement seul même quand je suis entouré. J'ai eu très peu d'amis, mais j'ai toujours tout fait pour eux. J'en ai perdu beaucoup, et souvent on s'est servi de moi.
    J'ai passé beaucoup de nuits a regarder les étoiles depuis la fenêtre du dortoirs à penser que je n'appartenais pas a ce monde, que j'étais une erreur de la nature, que je devais m'être trompé d'époque ou de planète.
    Alors je me suis renfermé sur mon imagination, j'écris et je dessine beaucoup. J'ai fini par me créer mon propre monde.
    J'ai développé un sixième sens, je ne peux pas vraiment l'expliquer, mais je sens et ressens les choses, les gens et les évènements. J'ai développé un grand sens de l'observation et une très bonne intuition. Puisque je ne fais pas partie de ce monde, je peux l'observer, je le comprends même. J'ai souvent de mauvais pré-sentiments quand les choses vont mal se passer.
    Par moment j'ai tellement peu confiance en moi que je me jette les deux pieds dans le plat alors que je sais que ce n'est pas une bonne idée, mais je le fais par peur, peur de me retrouver seul à nouveau, que plus personne ne croit en moi.
    Toute ma vie j'ai été traité de menteur, de mythomane. On ne m'a jamais cru, peu importe le sujet, mais je ne mens et n'ai jamais menti, cette franchise je l'ai toujours payé chère.
    Avec le temps, j'ai construit une carapace battit avec mes larmes, et c'est pour cela que je passe tellement de temps dans ma bulle. Le dessin et l'écriture sont mes seules passions, c'est le seul moment où je ne me sens pas être jugé et où je peux enfin être moi.
    A force d'être traité comme un monstre j'ai fini par croire que j'en étais un. J'ai perdu toute confiance en moi. Il est tellement plus facile pour moi de croire que je ne suis pas quelqu'un de bien plutôt que de me résoudre à l'idée de tomber encore plus bas.
    Sans le vouloir je blesse mes proches, ceux qui veulent m'aider et me tirer vers le haut, à cause de cette peur de retomber encore plus bas.
    Je ne suis plus que l'ombre de moi-même.


    Voyez-vous, c'est ce que Trizit Moon aurait aimé répondre au recruteur se tenant devant lui lorsque ce dernier demanda si notre jeune garçon se portait bien. À la place de cela, il ne pu faire sortir de sa frêle bouche qu'un malheureux ''Bien, merci...''
    En y repensant, je ne vous ai pas expliqué comment Trizit rencontra le recruteur. Pour cela il nous faut revenir un peu plus loin dans le passé.

    Cela fait maintenant dix ans que Trizit est enfermé dans un orphelinat pour avoir commis le crime d'être abandonné. De plus, son quotidien était difficile, et il suivait des règles simples pour ne pas avoir d'ennuis, ne pas se faire remarquer, rester dans l'ombre et ne pas faire des actions marginales. Mais pour Trizit Moon ces règles simples étaient un vrai calvaire. À croire que le monde lui même le mettait à l'épreuve.
    Tous les jours se ressemblaient jusqu’à l'âge de douze ans où il commença à se retrouver impliqué dans tous les problèmes possibles et inimaginables. Pendant deux ans sa vie fut un véritable enfer, que ce soit au près de ses camarades, de l'éducation ou des autorités supérieures. Il n'a depuis plus accordé sa confiance à personne, profondément blessé par un fait qu'il a maintenant oublié, ou du moins qu'il a essayé de verrouiller dans les abysses de sa mémoire, espérant ne plus jamais s'en souvenir.
    Cette année, l'orphelinat décida d'emmener une partie des pensionnaires à la très convoitée patinoire pour les festivités de noël. Trizit refusa de participer car son intuition lui faisait ressentir que quelque chose de mal allait arriver, un évènement terrible. Il fit tout ce qui fut en son pouvoir pour alarmer les autres à propos des drames futurs qui allaient se produire. Personne ne le cru et il passa une fois de plus pour un fou.
    Assit à la fenêtre, à pleurer toutes les larmes de son corps, il entendit à la radio une révélation qui, même s'il n'en avait pas la moindre idée, allait changer sa vie. En effet, à la radio on annonça la mort d'une quarantaine de personnes, le toit de la patinoire s'étant effondré dû à un problème de non conformité.
    Les quelques semaines qui suivirent furent un cauchemar pour Trizit Moon. On lui reprocha des faits impossibles. Par exemple : d'avoir lui même dégradé le bâtiment pour qu'il s'effondre, ou d'être un sorcier capable de faire exploser des choses a distance, mais la pire de toute fut la dernière; celui qui le marqua vraiment et l'enfonça encore d'avantage dans le chaos. On lui reprocha de n'avoir rien fait pour empêcher les autres d'y aller bien qu'il était au courant de ce qui allait se passer.
    Trizit ne sortait plus de sa chambre passant nuit et journée à contempler le ciel par sa fenêtre, cet horizon loin et inaccessible. Un matin, le directeur en personne vint le voir : c'était un homme possédant une grande influence et plutôt froid à l'égard d’autrui, tellement dur et strict que même le l'équipe de l'orphelinat le craignait. Mais Trizit avais fait son choix: plus jamais il ne s'indignerait devant qui que ce soit.
    Le directeur lui annonça qu'un sélecteur venant d'un pensionnat fameux passerait en ce lieu à la recherche de quelques élèves pour accroître leur nombre. Trizit n'en avait que faire mais on le força à manger ainsi qu'à se laver, on le vêtit de vêtements du dimanche-les moins crasseux - et pour la première fois depuis longtemps, il ne s'en souvenait plus - on lui coupa les cheveux. La chose qui le choqua le plus sur le moment n'était pas de voir ses cheveux tomber par terre touffes après touffes, mais ce fut de se voir pour la première fois dans un miroir.

    Il était là, sous ses yeux, recopiant le moindre de ses mouvements à travers le miroir. Sa tête était affublé d'une crinière brune et d'yeux sombres, on ne ressentait que la peine et la tristesse dans son regard. Un voile noir soulignait ses yeux a cause des insomnies. Son visage était froid et dur, et sa bouche n'avait apparemment jamais sourit et n'était pas disposée à le faire. Son corps lui sembla pourtant anodin. Des oreilles banales, un nez dans la norme. Une personne doué pour décrire et plus objective pourrait dire qu'il avait un nez fin et longiligne et des oreilles légèrement décollées.
    Mesurant un mètre cinquante il était d'une carrure plutôt maigre mais avec des lignes sportives ayant plus l'air d'un ramoneur de cheminée comme dans le film de Marie Poppins, l'un des seul qu'il avait vu d'ailleurs. Maintenant qu'il était propre, il semblait si anodin, si normal, pourquoi les autres continuaient-ils à le persécuter tel un monstre ?
    Il commença a chercher des défauts majeurs. Pour commencer, il n'aimait pas sa bouche avec ses lèvres trop claires et ses gerçures, il les trouvait juste horribles. Ensuite il y avait ses yeux, il n'aurait pas su dire pourquoi, mais ses yeux étaient un point qu'il détestait chez lui. Le reflet de son âme était-il si immonde ?
    Puis sa voix ne lui plaisait pas et il ne parlait que très peu. À force de pleurer elle était enrouée en permanence. Pour les adultes, la cause était la mue, mais lui savait que c'était autre chose. Profonde, trop mûre pour son âge, sa voix pouvait faire redresser la colonne vertébrale du "plus gros balourd de l'orphelinat" selon ses termes. Passons maintenant aux vêtements. Sans parents et sans argents il était dur de trouver des habits qui lui sied. Il était vêtu d'un marcelle blanc tout détendu, et d'un pull rapiécé qui était passé de main en main avant lui. On dû lui acheter un pantalon, à force de se retrouver dans les bagarres ils étaient totalement déchirés et les adultes, qui soit dit en passant ne le comprendraient jamais, ne cessaient de lui répéter d'arrêter de se rouler par terre.
    Ses chaussure aussi pour l'occasion étaient nouvelles. À force de traîner les pieds pour se déplacer et de courir comme un forcené pour semer ses assaillants, elles s'usaient vite, la maison lui offrit donc généreusement une nouvelle paire de chaussures pour pallier au manque de décence devant le recruteur.

    Quand ce dernier arriva, Trizit Moon eu l'impression qu'il ne regardait pas les autres élèves potentiels. Il se dirigeait d'un pas sûr vers lui. C'est alors que celui-ci réalisa que cet homme n'était pas normal, et compris que le directeur fit appel à lui suite a l'incident de la patinoire. Désormais, la vie pour lui allait basculer. Il ferait tout pour devenir une autre personne, possédant de nouvelles perspectives. Le coup était à tenter. Et Trizit ressentait que sa vie pouvait prendre un nouveau tournant, s'il arrivait a repartir avec le recruteur.
    Une fois arrivé devant Trizit, sa clé de sortie lui sourit:

    - Comment ça va ?, dit-t-il en se baissant a son niveau.
    - Bien, merci...
    - Quel est ton nom ?
    - Trizit, Trizit Moon. Vous êtes là pour venir me chercher? Alors, qu'est-ce qu'on attend ?
    - Oh là, du calme... quel âge as-tu Trizit Moon ?
    - Douze ans.
    - Est-ce que tu sais pourquoi je suis là ?
    - Le directeur vous a appelé parce qu'il croit que c'est ma faute si la patinoire s'est effondrée. J'ai l'impression que je ne sers à rien ici, répondit Trizit d'un ton monocorde.

    Le directeur de cet établissement paru choqué par les dires de Trizit mais ne dit mot.

    - Tu n'as pas reçus ta lettre , ne sais-tu pas où nous allons ?
    - Non mais tant que je me m'en vais de ce taudis tout me va.
    - Je t'amène dans une école spéciale pour des gens qui ne sont pas comme les autres.
    - Un asile pour les fous c'est ça ?
    - Non une école où tu apprendras à te servir de tes « dons ». Viens !

    Trizit hocha la tête et sortit en compagnie du recruteur de l'établissement et s'en éloigna sans aucun regard ni regret.

Toi, derière ton écrant, t'es qui ?



    ✉ Pseudonyme : Trizit
    ✉ Âge : 22 ans
    ✉ Où avez vous connu le forum ? : Mon ami google me l'a présenter
    ✉ Code : [Validé par Liam~]
    ✉ Informations complémentaire : je suis passionné de sport et de Role Play. Je suis tombé dedans quand j'étais petit avec les livres « dont vous êtes le héros », puis je suis passé aux Donjons et Dragons, Warhammeur & Cie pour passer pendant un temps sur forum, ensuite j'ai basculé sur communauté RP via MSN, pour revenir sur forum. Je suis dyslexique, et aillant de grosse difficulté en orthographe je fais appel a un ami pour la correction. Merci de votre indulgence.




J'espère avoir répondu a toute les question du model de présentation. En tous les cas je pense que c'est le cas.


Dernière édition par Trizit Moon le Mar 1 Jan - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaric Stark
avatar✉ Messages : 431
✉ Fiche : Noblesse Oblige
✉ Ft : Ben Barnes
✉ Classe et/ou emploi : Cerveau de la Nox Arcana
✉ RP(s) en cours : 4 / 4
✉ Âge : 19
✉ Pouvoir(s) : Skotokinésie et Vision dans l'Obscurité
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Trizit Moon { Terminé je pense } Mar 1 Jan - 19:30

Bonsoir.

Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue de la part de tout le staff de Rédemption !

Je ne vois absolument aucun problème majeur avec le contenu de ta fiche. Ecrire les descriptions en RP n'est pas du tout quelque chose à éviter, cela rajoute même un petit plus.

Je remarque tout de même deux petites choses qu'il faudrait que tu pense à corriger. La première est le champ emploie/classe. Comme tu fais partie du groupe de la Reine, il te suffit d'y rentrer la classe dans laquelle tu est, rien de bien compliqué.
La deuxième est ton avatar. Comme déjà discuter sur la CB, je sais que tu as posté une demande dans la section approprié du forum pour en avoir un donc je ne t'en tiendrais pas rigueur pour le coup.

En somme, pour éviter de ralentir ta validation pour des raisons minimes, je te donne ton vote positif et je laisse au soin du prochaine admin qui passera par ici d'accorder le sien une fois que ces deux points seront réglés.

Cordialement,

Lord Alaric Aegis Gwolou Stark

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trizit Moon
avatar✉ Messages : 14
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
MessageSujet: Re: Trizit Moon { Terminé je pense } Mar 1 Jan - 20:54

Merci Lord .... Alaric ( tu remarqueras que je me suis retenue de t'appeler Alatric ).

Je tiens encore à féliciter le staff du travail sur le forum, et a vous remerciez de l'accord chaleureux sur la CB :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 52
✉ Fiche : "She said i'm a storm
Whisperin' old fairytales"


"Ils sont à cent mille verres de vous... Eux, ils tutoient les anges."
✉ Ft : Julien Decroix (Soan)
✉ Classe et/ou emploi : Forain.
✉ RP(s) en cours : 2/ 4
✉ Âge : 19ans
✉ Pouvoir(s) : Créateur d'Illusions et Attache mentale
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Trizit Moon { Terminé je pense } Mer 2 Jan - 18:38

Bonsoir!

J'ai eu vent de tes difficultés et je tiens à te féliciter; pour quelqu'un qui ne dispose pas de facilités en écriture c'est plutôt pas mal, et en plus de ça on sent que tu mets du coeur à l'ouvrage et que tu fais tout pour t'améliorer. C'est agréable, et encourageant!

Sur ce je ne reviendrais pas sur l'avis de mon collègue mais te conseille de trouver assez vite un avatar! J'ai vu ta demande dans la partie graphique mais il me semble que ce que tu voudrais est assez long à réaliser, et je doute qu'un bon graphiste n'aie le temps de faire ça dans de brefs délais par chez nous... Donc si tu trouvais une image "en attendant" qui convienne un peu mieux à ton personnage, ce serait génial!

Voilà, voilà. Second vote positif, tu es donc validé et peut désormais commencer à RP et établir ta fiche de liens~

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trizit Moon
avatar✉ Messages : 14
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
MessageSujet: Re: Trizit Moon { Terminé je pense } Mer 2 Jan - 21:53

Merci je parts tout de suite en quette d'un avatar alors.

C'est gentil ces commentaires ma fiche, sa fait plaisir, et sa me redonne du courage pour continuer à avancer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: Trizit Moon { Terminé je pense }

Revenir en haut Aller en bas

Trizit Moon { Terminé je pense }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: