Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire : Rédemption va déménager d'ici peu. Plus d'infos ?

Partagez|

Mon cher Alaric,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mardy Bum
avatar✉ Messages : 497
✉ Fiche : ♥️ | L'érudite Mardy Bum
Journal de bord ♥️

Liens ♪ | When time is hard

Récapitulatif des RP | Well now then Mardy Bum

✉ Ft : Georgia May Jagger
✉ Classe et/ou emploi : Première - Main de la Nox Arcana
✉ RP(s) en cours : 4/7
✉ Âge : 17 ans | 1993
✉ Pouvoir(s) : contrôle la chaleur des choses inertes et vivante au toucher. Ne possède aucune température corporelle - peut la moduler à souhait.
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Mon cher Alaric, Ven 26 Oct - 22:58

Mon cher Alaric,
Je saute toutes les formules de politesses pour en venir à l’essentiel : Nous risquons l’anarchie.
Tu es au courant des derniers faits divers, c’est terrible. Plus personne n’est en sécurité maintenant, le meurtre du directeur ne fait qu’appuyer cette thèse. Rédemption est en danger. Cela fait une semaine que je me rends sur les lieux de l’explosion, dans l’espoir de trouver des corps. Avec mon pouvoir, les recherches sont plutôt rapides mais je ne trouve que des carcasses, aucuns survivants. Et cette satanée chaleur nucléaire qui brouille les pistes…
La mort du directeur, la chute des forains, le massacre, l’explosion… Alaric, te rends tu comptes de la panique qui habite le corps de chaque homme vivant ici ? Nous ne tiendrons pas longtemps ainsi, pas avec West. Il sera bien incapable de nous protéger des forains, tu le sais.

Pourquoi ?
La personne responsable de ces massacres est soit une imbécile, soit une perverse sadique. Pourquoi faire peur aux gens comme ça, plus que les morts, le sentiment d’insécurité et la peur que cela imprime dans le cœur des élèves… Ils mériteraient pourtant de se sentir en sécurité.
En écrivant, je me demande pourquoi tu accepterais de lire cette lettre alors que je t'aie abandonnée. Deux fois (je ne fais pas les choses à moitié). Il faut admettre que j'ai besoin de toi. Tu es, pour moi, celui que j’ai de plus cher, tu es aussi le seul maintenant que Gwen est parti. Avec Wyatt, vous êtes les seuls. Et tu es privilégié à m’avoir vu en talons et en robe!
Arrêtons cette ironie, veux-tu, venons-en au fait !
    Y-a-t-il un moyen d’échapper à ça ?

Je ne veux pas fuir une nouvelle fois, ça me rattraperais, mais on ne peut laisser tout en état. Si les élèves vivent dans la peur, l’odeur de la mort incrustés dans les murs, ils devraient au moins se sentir en sécurité n’est-ce pas ? Je refuse de croire qu’on en restera là, c’est malsain. C’est courir à l’anarchie, à la prise de la peur sur la raison, à la folie pervertie par les cauchemars. S'il te plait.
    Je sais que tu peux m’aider.

Mes sentiments les plus dévoués,
Mardy Abigaïl Denis Bum

• • • • • • • • • • • • • • • • •







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mon cher Alaric,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: