Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire : Rédemption va déménager d'ici peu. Plus d'infos ?

Partagez|

They're trying to survive, I know I never would exist.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar✉ Messages : 8
✉ Fiche : A ghost.
✉ Ft : Zooey Deschanel ♥️
✉ Classe et/ou emploi : Professeur de français à Rédemption et Infirmière à Birdsall
✉ RP(s) en cours : Deux.
✉ Âge : Existe depuis environ 1880.
✉ Pouvoir(s) : Celui de ne pas être.
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: They're trying to survive, I know I never would exist. Jeu 18 Oct - 20:00





O. ❝ Melancholia ❞ Alison


feat. Zooey Deschanel


C'est l'histoire d'une pastèque obèse...

❝ The beginning ... This is the end, perhaps. ❞
    ✉ Prénom(s) : Elle se fait appeller Olwenn, mais en réalité, son "vrai" prénom est Melancholia.
    ✉ Nom : Alison, pareil, c'est un nom d’emprunt car elle n'en possède pas.
    ✉ Âge : Physiquement on peut lui donner la vingtaine.
    ✉ Signe astrologique : Gémeau
    ✉ Groupe désiré : Le Roi.
    ✉ Emploi/Classe : Infirmière au Cabinet médical et professeur de Français à Rédemption. (Oui, elle cumule les emplois.)


    ✉ Pouvoir : Illusion errante, pouvoir unique.
    ✉ Caractéristiques : Être une erreur n'est pas tous les jours facile n'est-ce pas ? Melancholia n'est pas humaine, elle n'est pas réelle, elle est la création d'un homme qui possédait le pouvoir de donner vie à ses illusions. Il lui a transmit un seul pouvoir "réel", celui de donner à n'importe qui le don de pouvoir la maintenir en vie en transférant un peu de l'énergie du porteur, seulement si lui le désire.
    En dehors de cela, sa condition d'illusion lui permet d'utiliser n'importe quel pouvoir psychique comme physique, dans la limite de ses propres forces.
    ✉ Faiblesse : En fait. La faiblesse principale de ses pouvoirs sans limites est justement assez ironique, étant une illusion, ses pouvoirs n'ont pas d'emprise réelle sur le monde. Si elle tente de vous glacer, vous ressentirez un grand froid pendant quelques secondes et puis ça ira mieux.
    ✉ Force : Même si ses pouvoirs physiques ne sont qu'illusoires, ils peuvent effrayer, c'est déjà pas mal croyez moi, en plus de ça, ses pouvoirs mentaux sont plus développés et plus fort, principalement sa télépathie qu'elle maîtrise à merveille.

Elle était plutôt ovale et bien verte...


    ✉ Description physique :
    ‣ Son physique est celui d'un autre temps, figée et parfois à peine vivante.
    ‣ Ses cheveux retombent souvent sur son visage, elle ne prend pas particulièrement soin d'elle, est loin d'être le type même de la fille glamour.
    ‣ Ses yeux sont constamment perdus dans le vide, d'un gris orage qui passe parfois au bleu un peu terne.
    ‣ Elle est d'une taille moyenne, n'a pas de forme qui sortent de l'ordinaire, elle est juste jolie.
    ‣ Lorsqu'elle sourit autrement que tristement, c'est une vague d'émotion qui se transmet à la personne tellement ça tient du miracle.

    ✉ Description mentale :
    ‣ Elle tient beaucoup des humains basiques dans la plupart de sa personnalité.
    ‣ Adaptable, elle est le plus souvent douce et conciliante, elle ne se met absolument jamais en colère puisqu'elle ne la ressent pas.
    ‣ Elle essaye de faire au mieux pour tout le monde et donne beaucoup de sa personne.
    ‣ Elle est incapable de répondre aux sentiments de quelqu'un puisqu'elle est incapable de les ressentir.
    ‣ Elle passe des heures à se détester de ne pas être ce qu'elle aimerait être et à un grand... complexe de Pinnochio ?

    ✉ Signe particulier : Aucun.

Elle menait une vie sans pépins...


    ✉ Histoire :


    J'ai décidé de parler de moi. Il paraît que ça me ferait du bien. Que ça me permettrait d'extérioriser beaucoup de trouble qui restent insondable au fond de mon esprit. Mais à vrai dire, je ne pense pas être assez complexe pour être considérée comme une humaine, et considérée comme étant "à trouble". Alors oui. Je vais être totalement honnête, c'est le principe de la thérapie.


    Première question. Comment as-tu vu le jour ?

    Il m’appelait son miracle, je me suis toujours vu comme une catastrophe. C'est stupide j'imagine. Il s’appelait Paul. Paul, c'est tout simple, et c'est joli, efficace. C'était mon créateur. Il possédait le pouvoir de faire venir à la vie une de ses création. Et ce fut moi. Il m'a créée à l'image d'une de ses voisines, défunte depuis peu de temps, qui lui manquait particulièrement. Mais jamais je n'ai su son prénom. Et il ne m'en a jamais donné. J'étais "son miracle", et ça nous suffisait. J'ai été son amante comme j'ai été sa confidente et son soutien, quand il a vieillit et qu'il a perdu la vue. Il disait que même s'il ne me voyait pas, je restait la créature la plus extraordinaire du monde. Ça m'a toujours touchée, j'imagine. Pour le moment, c'est la seule personne pour qui j'ai réellement pu ressentir des sentiments qualifiés d'humains. L'appartenance, l'amour, le désir, la colère aussi, la jalousie. Il m'a apprit à être puis à utiliser mes pouvoirs. Vers la fin de sa vie de français du vingtième siècle, nous communiquions exclusivement par télépathie. C'était en 1934.


    Seconde question. Comment as-tu vécu la guerre ?

    D'un point de vue particulièrement proche. Je ne pouvais pas mourir. Du moins, je pensais que j'étais immortelle, et tellement illusoire que rien ne me faisait peur. Même si, sur ce point de vue, rien n'a changé. Je me suis engagée pour devenir infirmière au front. J'ai apprit rapidement sur le tas. Il suffisait de me montrer une ou deux fois pour que je devienne une des meilleures. J'ai commencé à haïr la violence, en prenant conscience qu'il n'y avait pas de bon ou de mauvais parti. Seulement des gens manipulés pour s'entretuer. Mais je préférais faire mon travail sans en demander plus. Ça me faisait plaisir d'aider, me sentir utile est rapidement devenue une sorte de passion. J'avais vu la première guerre mondiale de si loin, dans la demeure bourgeoise de mon créateur. Je n'imaginais même pas à quel point les hommes pouvaient être inventifs lorsqu'il s'agissait de tuer l'autre.


    Troisième question. Et jusqu'à l'an 2000 ?

    Au delà de l'ordre chronologique, j'ai apprit à la fin de la guerre à tester mes limites. Sur le front, je n'étais que l'humaine dont je donnais l'image, même si j'utilisais mes pouvoirs en « basse consommation » afin d'être physique, je les économisais, puisque j'étais à présent définitivement seule dans ce monde de misère. Et ce que m'avait apprit Paul quant à mes dons m'avait sauvé la vie. J'étais rentrée avec un survivant, très courageux, qui s'était épris de moi. Cependant, incapable de lui rendre ses sentiments d'une façon similaire, je jouais le jeu pour ne pas le blesser. Lorsque je lui ai expliqué ce que j'étais réellement, ce qui prit du temps étant donné qu'il avait pas mal de difficulté à croire une chose pareille – mais la guerre rend les choses les plus improbables tout à fait évidentes en fin de compte – j'étais épuisée. A bout de force. Je commençais à disparaître alors. Mais il a voulu me sauver, et il savait que j'avais les possibilités pour lui offrir cette capacité. Ce fut la toute première fois que quelqu'un d'autre que mon créateur me transféra sa force. Contrairement à ce que j'aurais pu penser, et ce qu'il espérait en réalité, mes sentiments ne naquirent pas plus au contact de sa vigueur de combattant. Et je restai l'enveloppe vide de ses espoirs perdus. Cependant, une nouvelle fois, je le regardais mûrir et dépérir doucement, jusqu'à ce qu'il soit forcé de dire que j'étais sa fille. C'est aussi à ce moment que nous partîmes en Angleterre où nous fûmes forcés de changer de nom pour se fondre dans la masse. Je devins Olwenn Allison.


    Quatrième question. Pourquoi ❝ Melancholia ❞ ?

    Paul passait des heures à me regarder et à me peindre, lorsque j'observais l'horizon avec mon regard habituellement triste. Triste d'être incapable de pouvoir lui offrir la vie qu'il aurait souhaité, triste de savoir que je passerais l'éternité sans lui. Alors c'est ainsi qu'il a fini par me nommer. Ou plutôt, c'est ainsi qu'il a nommé un de ses tableaux exposé dans un musée quelques années après sa mort. Lorsque je me suis retrouvée avec le soldat, j'allais souvent dans ce musée pour revoir ce tableau, la rumeur de mon surnom s'est donc propagé et ça a fini par devenir le terme qui me caractérisait le mieux.


    Cinquième question. Et au sujet de Rédemption ?

    Je n'ai pas reçu de lettre. Je n'ai pas fait de recherches immenses. Aussi étrange que ça puisse paraître, je suis plus ou moins tombée dessus par hasard. A vrai dire, pas réellement, c'est sans doute l'amas énorme de pouvoirs en tous genres et ma capacité à les repérer qui m'aura attirée là bas sans que je m'en rende réellement compte. Je suis arrivée à Birdsall en juin. Il faisait un grand soleil le matin où je suis arrivée, j'ai déposé une annonce pour demander un colocataire – histoire d'avoir un endroit où loger et ne pas paraître trop décalée – et il s'est mit à pleuvoir pendant une semaine sans interruption. Moi qui connaissait pourtant bien le climat anglais, ça m'a surprise, j'ai failli me dire que tout était de ma faute, mais j'étais pas de nature à culpabiliser, je savais même pas ce que ça faisait. Alors, j'ai remarqué qu'un cabinet médical s'était monté et qu'il ne possédait pas d'Infirmière, dès lors je me suis proposée. Naturellement, sans CV, c'était un peu dur de trouver du boulot, ou du moins c'était ce que je pensais, mais j'ai été admirablement bien accueillie. Logeant dans un hôtel, qui se rapprochait plus du motel à vrai dire, jusqu'à trouver un colocataire, j'errais en ville, jusqu'à tomber sur un groupe d'étudiant puis jusqu'au pensionnat. Jusque là, j'avais entendu de vagues rumeurs mais je ne m'y étais jamais aventurée. Encore une fois, j'ai été bien accueillie, et j'ai proposé mes services en tant que professeur de français, puisque les horaires étaient assez réduit, que cela me permettait de garder mon autre job et que je pouvais ainsi avoir une raison de errer de partout. Je parlais français couramment puisqu'étant originaire de ce magnifique pays.


    Dernière question. Que comptes-tu faire pour la suite et où en sont tes forces ?

    Au stade où j'en suis, j'ai à nouveau besoin d'aide pour survivre, certes pas dans les jours ou les semaines, mais les effets de ma faiblesses commencent déjà à se faire ressentir. Je vois parfois mes mains devenir translucides lorsque je perds ma concentration sur mon corps. J'ai dû mal à changer de forme – oui, je suis capable de prendre n'importe quelle forme, humaine comme animale, mais je suis fidèle à ma forme d'origine – ma télépathie saute parfois, et mon cerveau à de plus en plus tendance à planter aussi pendant quelques instants qui peuvent parfois paraître longs. Cependant, pour trouver un porteur de mon don, les choses ne se font pas comme ça. Cette personne pourra me donner un peu de sa force comme il pourra la reprendre entièrement, me condamnant par la même occasion. Je ne doute pas que beaucoup de gens soient dignes de confiance et prêts à m'aider, cependant, j'ai plus d'aisance lorsqu'il s'agit d'une personne qui ressent quelque chose de fort pour moi. Bien que cela reste totalement injuste et égoïste du fait que c'est une relation sans retour sincère.

Mais en vrai, c'était... Un melon !



    ✉ Pseudonyme : SELOUUUU *die*
    ✉ Âge : Euh.. J'sais plus.
    ✉ Où avez vous connu le forum ? : Merde c'était la réponse d'avant ?
    ✉ Code : N'm'en demande pas trop sérieusement, il change trop souvent, c'est moi qui ai écrit le règlement, ça compte comme une réponse ?



• • • • • • • • • • • • • • • • •




Dernière édition par O. ❝ Melancholia ❞ Alison le Ven 19 Oct - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 44
✉ Fiche : Good Morning England !

- Un lien, c'est ici ♥️.

✉ Ft : Ryan Gosling
✉ Classe et/ou emploi : Maire
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
✉ Âge : 28 ans
✉ Pouvoir(s) : Inhibition des Dons
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: They're trying to survive, I know I never would exist. Jeu 18 Oct - 20:08

    Non, mais, non. J'ai rien à dire t'façon, tu l'sais ! èé
    Tu m'énerves avec tes fiches parfaites, tes idées parfaites (qui sont les mêmes que les miennes EN PLUS.), ton écriture parfaite, tes choix parfaits (en fait on se ressemble vachement...). Bref.

    Vote positif (toute façon, j'ai pas le choix, t'es ma maîtressse. Ouaf. Ouaf.)

• • • • • • • • • • • • • • • • •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardy Bum
avatar✉ Messages : 497
✉ Fiche : ♥️ | L'érudite Mardy Bum
Journal de bord ♥️

Liens ♪ | When time is hard

Récapitulatif des RP | Well now then Mardy Bum

✉ Ft : Georgia May Jagger
✉ Classe et/ou emploi : Première - Main de la Nox Arcana
✉ RP(s) en cours : 4/7
✉ Âge : 17 ans | 1993
✉ Pouvoir(s) : contrôle la chaleur des choses inertes et vivante au toucher. Ne possède aucune température corporelle - peut la moduler à souhait.
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: They're trying to survive, I know I never would exist. Ven 19 Oct - 17:15

Bonsoir!
Bienvenue à toi sur le forum!
Bon, déjà. On ne peut te valider sans code, donc tu vas devoir le mettre. Hé oui! Écrire un règlement n'est pas tout.

Héhum.
Bon bah puisque tu m'as HAAAARCELE de sms pour que j'aille mettre un vote positif parce que s'auto-valider c'est du favoritisme donc c'est mieux harceler les gens pour qu'ils viennent voter.
J'ai bien résumé? ♥

Ce sera donc par non-choix et par choix (oui parce que je te l'ai déjà dit, ta fiche est parfaite, Mel est un perso bien trouvé, très intéressant, avec qui je veux un lien et caetera) je donne un Vote positif à toi .

• • • • • • • • • • • • • • • • •







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 69
✉ Fiche : I know how you don't like normal things

Liens: T'es qui toi? Dégage.

Récap des RPs


✉ Ft : Evan Peters.


✉ Classe et/ou emploi : Assistant Russe - Futur veuf.
✉ RP(s) en cours : 3/7
✉ Âge : 18 ans| 1904
✉ Pouvoir(s) : Je connais la date de ta mort, pourquoi ? T’as pas eu le carton d’invitation ?
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: They're trying to survive, I know I never would exist. Ven 19 Oct - 17:17

Et parce que c'est du non favoritisme et aussi parce que je t'aime, je vote positif, j'valide et j'déplace. ♥


• • • • • • • • • • • • • • • • •





Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: They're trying to survive, I know I never would exist.

Revenir en haut Aller en bas

They're trying to survive, I know I never would exist.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: