Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire : Rédemption va déménager d'ici peu. Plus d'infos ?

Partagez|

Serenity T. Knight † Lucidity is but a pause between two moments of insanity †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar✉ Messages : 3
✉ Fiche : On veux connaître mon histoire ? Non mais oh ! Un peu de d'intimité !
✉ Ft : Susan Coffey
✉ RP(s) en cours : 2 / 4
✉ Âge : 22
✉ Pouvoir(s) : Push & Télépathie
Féminin
MessageSujet: Serenity T. Knight † Lucidity is but a pause between two moments of insanity † Dim 26 Aoû - 19:04





Serenity Terra Knight


feat. Susan Coffey


Once upon a time, there was a little girl ...

❝ Falafel ! ❞
    ✉ Prénom(s) : Serenity Terra
    ✉ Nom : Knight
    ✉ Âge : 22
    ✉ Signe astrologique : Balance
    ✉ Groupe désiré : Le Roi
    ✉ Emploi/Classe : Gérante du Music Store


    ✉ Pouvoir : Push & Télépathie


    ✉ Caractéristiques : Est capable d'implanter des souvenirs, des pensées et des émotions dans l'esprit d'une ou plusieurs personnes afin de les manipuler à sa guise. Sa concentration au moment d'utiliser son pouvoir détermine le nombre de personnes qu'elle peux manipuler en même temps mais aussi la vivacité des souvenirs ainsi implantés. Elle est également capable d'écouter les pensées des personnes qui l'entoure et de leur parer directement dans leurs esprit.


    ✉ Faiblesse : L'utilisation de son pouvoir demande un contact oculaire avec sa ou ses cibles. Lorsqu'elle fait usage de son pouvoir, ses pupilles se dilatent, emplissant toute l'orbite, rendant toute discrétion quasi-impossible. Elle a besoin d'un petit temps de latence afin de manipuler quelqu'un entre le moment de dilatation de ses pupilles et le moment où ses pouvoirs prennent effet, laissant la victime une petite marge pour réagir. Si elle n'est pas assez concentré ou que la personne possède une grande résistance mentale, le pouvoir est moins efficace voir inutile. Seul une implémentation est possible. Elle est donc incapable d'effacer quoi que ce soit de son esprit. Elle contrôle mal son don de télépathie, ou plutôt, elle ne le contrôle pas du tout. Serenity est incapable d'empêcher les pensées étrangères de s'introduire dans son esprit, le seul moyen qu'elle ai trouver pour contrer cela est de se concentrer sur un seule et unique cible. Sa capacité à parler elle est un peu moins frivole même si, lorsqu'elle perds toute concentration, comme lorsqu'elle est pris par de fortes émotions, elle laisse parfois s'échapper quelques pensées vers les personnes l'entourant.


    ✉ Force : Une fois établit, il est très difficile de se défaire de la manipulation. Une implémentation à retardement est possible, rendant la victime inconsciente de ce qu'elle va faire jusqu'au moment où elle accomplira l'acte voulu. Une manipulation réussit à la perfection peut monter les uns contre les autres même les plus loyaux des amis ou les amants les plus passionnés. Peux également entendre et parler aux animaux grâce à la télépathie, même si les discussions sont pour le moins étranges dû au style de pensée totalement différente d'un animal comparé à celle d'un humain.

Who lost all reason and gave in to madness.


    ✉ Description physique :
    ‣ Un corps mince, élancé et des courbes parfaites, sans toutefois en faire trop.
    ‣ Longue chevelure aux reflets écarlates.
    ‣ Peau blanche, légèrement pâle.
    ‣ Yeux gris-vert perçant et sauvages.
    ‣ Aime mettre en valeur son corps sans pour autant avoir un style trop 'dévergondé'.
    ‣ Se maquille peu. Une légère touche sur les yeux lui suffit amplement.
    ‣ Gracieuse à la façon d'un félin.
    ‣ Ne porte presque jamais bijoux ou accessoires.
    ‣ Ne fait que le strict minimum quand il s'agit de faire du sport pour garder son corps en forme.

    ✉ Description mentale :
    ‣ Libre. Elle fait ce qu'elle veux, quand elle veux, comme elle le veux.
    ‣ Ignore complètement le concept d'obligations.
    ‣ Peux devenir très dangereuse si quelqu'un tente de la forcer à faire quoi que ce soit.
    ‣ Joyeuse. Aime faire la fête et s'amuser, quel que soit l'heure ou le lieu.
    ‣ Aime particulièrement les animaux, se concentrant sur leurs pensées pour éviter d'être bombardé par l'omniprésence des très agaçantes pensées humaines. Se balade constamment en compagnie de l'un d'eux.
    ‣ Totalement et irréversiblement folle. Dénué de toute trace, même infime, de raison ou de lucidité.
    ‣ Folle au point de continuer à côtoyer des humains même après avoir exploré les recoins les plus sombres des esprits les plus tordus.

    ✉ Signe particulier : Sa folie est hautement contagieuse.

They married and were happy forever after.


    ✉ Histoire :


    Printemps 2000, Appartement des Knight, Edimbourg.


    *Passe moi le sel Sery.*

    La petite fillette de onze ans et demi tendit le bras pour attraper le sel et le passa à sa grande sœur qui se trouvait à sa gauche. Celle dernière eu un petit rictus rapide avant de se tourner vers leur mère en face d’elles en prenant un air outré.

    « Maman ! Sery a encore lu dans mes pensées ! »

    La mère des deux jeunes filles leva les yeux et regarda Serenity, la colère clairement lisible dans son regard.

    « Sery ! Combien de fois est-ce que je t’ai déjà dit de ne pas faire ça avec nous ?! »

    « Mais … mais … Elle l’a fait exprès ! »

    « N’essaye pas de te trouver des excuses Serenity Terra Knight ! Tu es privé de dîner ! Monte dans ta chambre tout de suite ! »

    Les larmes commencèrent à monter aux yeux de Serenity tandis qu’elle se levait de sa chaise. Elle réussit tout de même à lancer un regard plein de colère et de haine à sa sœur avant de monter lourdement les escaliers menant à sa chambre. Elle s’allongea sur son lit mais ne s’endormit pas. A la place elle se tenait la tête et marmonnait quelque chose.

    « Arrêtez … »

    * Je ne sais pas ce qu’on va faire d’elle si elle continue comme ça. C’est ma fille mais …
    - Hihihi ! Ca fait plus de nourriture pour moi ! Et ça lui apprendra à jouer avec mes poupées. *

    La voix de la petite fille se fit de plus en plus forte tandis que les pensées de sa mère et de sa sœur inondaient son esprit.

    « Stop … Arrêtez … »

    * Pourquoi est-ce qu’elle n’est pas comme sa sœur ? Pourquoi il a fallu qu’elle ait ce maudit pouvoir ? J’aurais préféré qu’elle ne soit jamais …
    - C’est tellement facile de l’avoir que ça en devient lassant … ou pas ! Hihihi !
    - Ah ! Je suis fatigué. J’espère qu’il y a quelque chose de bon à manger ce soir. *

    Serenity était maintenant en train de crier tous en se débattant dans tout les sens, se tenant toujours la tête avec ses petites mains et pleurant à flots.

    « S’il vous plait ! Arrêtez ! Je n’en peux plus ! Arrêtez ! »

    * Ah tiens ! Il rentre enfin ! Il faut que je lui parle de Sery.
    - Paaaaaaaaaaaaapaaaaaaaaaa !
    - Ca fait plaisir d’être chez-soi. Hmmm … étrange, Sery n’est pas là. Elle ne raterait le dîner pour rien au monde pourtant.*

    « Aaaaaaah ! »

    * Ca ne suffit pas qu’elle lise dans nos esprits, il faut qu’elle crie maintenant ! J’en ai vraiment …
    - Ah la peste ! Elle nous refait le coup de la petite fille qui souffre. Je vais lui …
    - Sérénity ! *

    « Sérénity ! »

    * Ne t’en fais pas. Tout va bien. Je suis là. Papa est là. Concentre-toi sur mes pensées. *

    Les pleures de la petite fille diminuèrent tandis que son esprit était rempli des pensées apaisante de son père. Elle entendait toujours ceux de sa mère et de sa sœur, mais ce n’était maintenant qu’un lointain bourdonnement. Elle se releva et se jeta dans les bras de son père qui se tenait au bord du lit.

    « Papa …
    - Tout va bien ma puce. »

    Puis le bourdonnement disparut complètement et fut remplacé par un petit murmure quasi inaudible pour commencer, mais qui se fit de plus en plus fort.

    * Les couper, les trancher, les déchiqueter. Du sang ! Oh oui du sang ! Tuer ! Mort ! Couper. Trancher. Déchiqueter. Couper. Trancher. Déchiqueter. Donnez moi du sang ! Du sang ! Robert veux du sang !!! *

    « Papa … Y a un problème avec Maman et Stella … »

    Le père regarda sa fille d’un air inquiet avant de la lâcher et de se diriger vers la porte. Serenity l’entendit descendre les escaliers avant d'être suivi par un cri. Un lourd silence tomba sur les lieux, briser par la voix effrayée d'une petite fille de onze ans.

    « Papa ? … Papa … »

    Serenity sorti de sa chambre et emprunta lentement les escaliers, tentant de faire le moins de bruit possible. Elle s’avança doucement sur le parquet et se dirigeait vers la cuisine quand elle glissa et tomba par terre. Du rouge. Le sol en était recouvert. Les murs en était recouvert. Elle en était recouverte.

    * Oh ! Jolie petite fille tout comme Robert les aimes … Délicieuse petite fille. Avec ta douce peau et ta merveilleuse chevelure. Ooooh … petite fille … hohoho ! Petite fille ! *

    La petite fille en question se retourna et vu un homme peint lui aussi de rouge de la tête aux pieds et tenant une longue faucille dégoulinant d'un liquide tout aussi rouge. Il arborait un grand sourire allant quasiment jusqu’à ses oreilles et se rapprochait d’elle petit à petit. Serenity rampa en arrière, ayant trop peur pour crier ou faire quoi que ce soit d’autre, jusqu’à ce qu’elle rentre dans la salle à manger et bute sur quelque chose. Elle tourna rapidement la tête, telle un animal sentant venir le danger. Allongé par terre dans une mare de sang se trouvait son père. Un peu plus loin sa mère et sa sœur était aussi allongées, côte à côte, dans leur propre marre.

    « Pa … Pa … Paaaapaaaaa ! Aaaaaaaaaaah ! »

    Ce n’était pas de la tristesse ou du choc qui faisait crier la petite fille comme ça. Non, c’était simplement de la colère. Quelqu’un venait de tuer son papa. Son papa à elle. Son gentil petit papa. Cette colère la remplit totalement tandis qu’elle tournait son regard vers l’homme armée qui ne se tenait plus qu’à quelques mètres d’elle. De chaque cellule de son corps, de chaque recoin de son esprit, elle cria mentalement et physiquement tout en ce concentrant sur une seule et même chose : L’homme.

    « Meurt ! »

    Les pupilles de la jeune fille se dilatèrent jusqu'à ce que ses yeux ne soient que deux globes de gris-vert bouillonant telle l'océan un jour d'orage. Le sourire de l’homme ne changea pas d’un poil tandis qu’il se plantait sa faucille dans ses parties génitales et remontait lentement le long de son corps. Le sang gicla un peu partout, arrosant Sérenity mais celle-ci n’en avait rien à faire et continua de hurler, encore et encore et encore.

    « Meurt ! Meurt ! Meurt ! Meurt ! Meurt ! »

    Dans un dernier geste rapide, la faucille finit sa traversée du torse de l’homme, vint se planter dans son menton et ressortit par sa bouche. Il tomba en arrière, la partie gauche et droite de son corps se détachant quelque peu au choc de la chute.

    Serenity se releva et observa la scène en respirant lourdement. Elle se retint de tourner la tête en arrière et garda son regard rivé sur l’homme. Les larmes coulèrent à flot le long de ses joues tandis qu’elle se dirigeait vers la porte d’entrée et s’enfonçait dans les ténèbres des rues d'Edumbourg.


    Hiver 2004, Charlotte Street Hotel, Fitzrovia, Londre


    La jeune adolescente se présenta à l’accueil avec un grand sourire. Elle était habillée d’une robe grise s’arrêtant au niveau de ses cuisses, de collants noirs, de longues bottes en cuir remontant quasiment tout son mollet et d’une veste en cuir. Elle portait dans une main un petit chaton noir semblant être endormis et dans l’autre un gros sac de voyage noir. La jeune femme qui se trouvait à l’accueil la détailla de haut en bas avant de lui demander d’une voix douce mais monotone, comme si elle était habituée à dire la même phrase tout les jours.

    « Bonjour et bienvenue au Charlotte Street Hotel. Que puis-je pour vous mademoiselle ?
    - J’ai une chambre réservée au nom de Knight. »

    La jeune femme commença à regarder son registre avec attention, mais aussi un air surpris, comme-ci elle connaissait le registre par cœur et qu’elle ne se souvenait pas que le nom Knight y apparaisse. Elle feuilleta encore quelques secondes avec de relever la tête et de s’apprêter à répondre. Serenity se pencha sur le comptoire, fixa le regard de la femme et dévia quelques instants sa concentration vers elle, ses pupilles se dilatant légèrement.

    * C’est une réservation de dernière minute. Tu n’as pas eu le temps de marquer le nom. Tout a été payé d’avance pour la suite royale. *

    La jeune femme sembla hésiter un moment puis reprit la parole.

    « Oui. Au nom de Knight. La suite Royale. J'aurais juste besoin de la signature d'un majeur avant de ...
    - Tu n'as qu'à signer pour moi. Après tout tu es ma tante, n'est-ce pas tata ?
    - Euh ... Ah ! Oui ! Bien sûr ! Excuse moi Sery, je perds un peu la tête. Voilà c'est signé. Tout est prêt, ma petite, voici ton Pass. Je te souhaite une bonne journée et un bon séjour au Charlotte Street Hotel. Et n'oublie pas de saluer tes parents de ma part lorsque tu les verra. »

    Serenity reporta sa concentration sur le petit chaton, écoutant les douces et simples pensées qui berçaient ses rêves. Elle refusa, d’un geste de la main, l’aide du groom et se dirigea vers l’ascenseur toute seule. Arriver à sa chambre elle posa son sac sur le canapé et plaça délicatement le chaton au centre du lit. La jeune adolescente s’allongea ensuite près de lui et ferma les yeux quelques secondes, repensant au passé.

    Quatre années c’étaient écoulées depuis le meurtre de sa famille. Elle s’était enfuit de chez elle et avait vécu dans la rue pendant un moment. Toutes les forces de police de la ville avait été à sa recherche pendant plusieurs semaines. A la recherche de la petite fille qui avait survécu au massacre … ou qui l’avait peut-être commit. Elle réussit à les éviter pendant un moment, vivant comme une SDF, se nourrissant de ce que les gens offraient par pitié ou ce qu’elle trouvait dans les poubelles lorsque la bonté humaine se faisait rare. Elle avait trouvé un moyen pour canaliser son pouvoir. Elle était toujours en présence d’un animal, le plus souvent un chat ou un chien, de qui elle ne se séparait que rarement et dirigeait constamment son pouvoir dans leurs directions. Les pensées animales étaient beaucoup plus simples que celle des humains et plus facile à différencier des siennes.

    Le temps passa et la police arrêta de la chercher. Après plusieurs essaies concluant elle parvint à contrôler son pouvoir et sorti des rues pour aller vivre dans de petits appartements, persuadant les propriétaires qu’elle payait le loyer. Mais pour éviter de se faire repérer elle changeait régulièrement d’appartement ou même de ville lorsqu'elle avait envie de voyager un peu. Son pouvoir n’était pas aussi efficace qu’on pouvait le penser. Son autre pouvoir, celui d'implémenter des pensées et mémoires ou émotions dans la tête d'une personne, était bien plus complexe à comprendre que la télépathie. Elle appris donc petit à petit à comprendre les humains plus en profondeur, à sonder leur esprits et à y laisser sa marque. Elle faisait maintenant encore quelques erreurs, mais elle réussissait la plupart du temps. Comme aujourd’hui.

    Serenity se releva et se dirigea vers la salle de bain. Après un bon bain et quelques heures passées à regarder la télé, elle s’endormit sur le lit, près du chaton et rêva. Elle rêva de ce qu’elle aurait pu devenir si cet homme n’était pas venu chez elle. Si sa mère et sa sœur étaient encore vivantes. Si son père était encore vivant. Quel que soit son rêve, ses pensées se tournaient toujours vers son père. La seule personne qui la connaissait, qui la comprenait et qui l’aimait tout de même. Qui l’avait aimée …


    Automne 2008, World Place, Paris


    La jeune femme se dirigea vers le bar en respirant lourdement. Elle venait de passer quasiment deux heures entières à danser et était maintenant exténuée. Un petit verre ne lui ferait pas de mal. Arriver au bar elle s’apprêta à commander un « Angel dream » lorsqu’un homme interpella le barman avant elle et passa exactement la même commande. Elle attendit patiemment que le barman finisse, intrigué quelque peu par l’homme, mais sans plus. Lorsque ce dernier lui tendit le verre, elle haussa un sourcil en le regardant et prit le cocktail. La discussion qui s’en suivi changea à jamais la vie de Serenity. L’homme se présenta comme étant un notaire venant des Royaumes-Unis. Il lui expliqua que cela faisait déjà plusieurs mois qu'il la cherchait et qu'il n'avait pas été facile, impossible même si elle avait daigner changer son nom de famille, de la trouver. Il lui tendit ensuite un papier et attendit patiemment qu'elle finisse de lire. Quelques minutes plus tard - quitter l'école à onze ans n'est pas vraiment conseillé - Sery releva la tête et regarda l'homme, quelque peu perplexe.

    « - Donc, si je comprends bien ce qu'il y a marquer sur ce papier, j'ai hérité d'un disquaire situé à ... Birdsall ? Bref. J'ai hérité de ça suite à la mort d'une parente éloigné, que je n'ai sûrement jamais vu de ma vie, parce que je suis la dernière membre de la famille encore en vie ?
    - Exactement. Il vous suffit de signer au bas de la feuille pour que ce disquaire soit à vous.
    - - ... Cool ! Je commençais à m'ennuyer des grande villes de toute façon. Vous savez, une fois que vous avez fait les capitales de chaque pays d'europe, c'est plus pareille. La campagne ça doit être marrant ! »



The end !



    ✉ Pseudonyme : Aldaric / Stark
    ✉ Âge : 21
    ✉ Où avez vous connu le forum ? : Un forum ? Où ça ?
    ✉ Code : [Validé ^_^]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardy Bum
avatar✉ Messages : 497
✉ Fiche : ♥️ | L'érudite Mardy Bum
Journal de bord ♥️

Liens ♪ | When time is hard

Récapitulatif des RP | Well now then Mardy Bum

✉ Ft : Georgia May Jagger
✉ Classe et/ou emploi : Première - Main de la Nox Arcana
✉ RP(s) en cours : 4/7
✉ Âge : 17 ans | 1993
✉ Pouvoir(s) : contrôle la chaleur des choses inertes et vivante au toucher. Ne possède aucune température corporelle - peut la moduler à souhait.
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Serenity T. Knight † Lucidity is but a pause between two moments of insanity † Lun 27 Aoû - 0:10

Bon bah c’est un perso toujours aussi parfait et complet que les autres hein.
J’adore le passage avec Robert le dyslexique, et le passage de l’hôtel avec sa tante. O :)
Non je me moque, mais honnêtement j’adore ton perso !

Donc, même si tu n’as pas voulu me le donner pour un nom, je te donne mon vote positif ! ♥
(N’empêche, il se serait appelé Jackson et il aurait eu une tronçonneuse…)


• • • • • • • • • • • • • • • • •







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar✉ Messages : 99
✉ Fiche : « The Show must go on »
✉ Ft : Tyson Ritter
✉ Classe et/ou emploi : Directeur de la Troop of Darkness
✉ RP(s) en cours : 0 / 0
✉ Âge : 28 ans
✉ Pouvoir(s) : Détection des pouvoirs.
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Serenity T. Knight † Lucidity is but a pause between two moments of insanity † Lun 27 Aoû - 11:45

(Reeeeeee) Bienvenueeeee !
Début d'histoire gore... ôô
Mais bien ! Ahah, ce perso à l'air encore bien cool.
Bah, donc vote positif of couuuuurse !

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Burnett
avatar✉ Messages : 83
✉ Fiche : "Tu ne me connaîtras jamais entièrement."
Liens
"J'avais si peur de ce que je ressentais, tu sais..."
✉ Classe et/ou emploi : Terminale.
✉ RP(s) en cours : 1/4
✉ Âge : 17ans
✉ Pouvoir(s) : Bouclier protecteur
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Serenity T. Knight † Lucidity is but a pause between two moments of insanity † Lun 27 Aoû - 15:21

Eh bien, une enfance hardcore, du sang, et une gamine sadique. Tout ce que j'aime \o

Mis à part ça, j'adhère à l'esprit du personnage... Pas une once de lucidité, ça promet d'être intéressant en RP!
J'apporte donc le troisième vote positif~ et de ce fait, tu es Validée, Miss Knight!

• • • • • • • • • • • • • • • • •



«Tu sais ce qui a de plus douloureux?
C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant.
Essaie de garder cette sensation.
Parce que si tu la laisses s’en aller...
Tu la perds à jamais.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Briger
avatar✉ Messages : 15
✉ Fiche : Présentation
✉ Ft : Tom Welling
✉ Classe et/ou emploi : Sans Emploi
✉ RP(s) en cours : 1 / 4
✉ Âge : 21 ans
✉ Pouvoir(s) : Lycanthropie
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Serenity T. Knight † Lucidity is but a pause between two moments of insanity † Lun 27 Aoû - 18:46

Personnage intéressant.

Bienvenue. Au plaisir de croiser la plume...

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: Serenity T. Knight † Lucidity is but a pause between two moments of insanity †

Revenir en haut Aller en bas

Serenity T. Knight † Lucidity is but a pause between two moments of insanity †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: