Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire : Rédemption va déménager d'ici peu. Plus d'infos ?

Partagez|

Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar✉ Messages : 27
✉ Fiche : Ici ~
✉ Ft : Jackson Rathbone
✉ Classe et/ou emploi : Agent Killers of Shadow ~ Vendeur au Mad Joke
✉ RP(s) en cours : 0 / 1
✉ Âge : 25 ans, physiquement, environ... 147 ans réellement.
✉ Pouvoir(s) : Mort instantanée •> Son coeur cesse de battre, et son corps de fonctionner, mais reste conservé. Pouvoir détraqué, mort qui survient quelques instants, et à n'importe quel moment sans qu'il ne le contrôle.
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky Mar 24 Avr - 18:04

    C'était amusant. Rédemption. Birdsall. Il y avait tellement à faire. Son nouveau terrain de jeu était fascinant, palpitant. Vraiment intéressant.

    ° ° °



    ° ° °

    Allons chasser les sorcières... Les sorcières ? Quelle histoire ! Qui pourrait croire à de telles âneries ? Qui ? Mais... Mais voyons, Edmund, enfin.

    ° ° °
    Il s'arma de sa veste longue. Il faisait frais, aujourd'hui. Un soleil timide pointait, réchauffant doucement l'air, mais pas assez pour déjà considérer se débarrasser des lourds habits hivernaux. Il glissa ses doigts dans ses mitaines, et attrapa son sac rapiécé. Et il descendit en chantonnant et sautillant presque. Il était étonnant de le voir si joviale, et si énergique, lui qui passait le plus clair de ses nuits dehors. Les lourdes cernes qui pesaient sous ses yeux en étaient cependant la preuve.

    Un pas après l'autres, se mouvant dans la rue avec pétillement, il ressemblait à un de ses gamins qui s'apprêtent à retrouver ses amis. Sauf que des amis, il n'en avait pas. Et il n'avait vraiment plus l'âge d'être un enfant. Ni un adulte à vrai dire. Ni rien du tout, en fait. Edmund n'aurait dut être plus qu'un tas d'ossements. Il soupira. Ce n'était pas le genre de pensée qu'il voulait avoir aujourd'hui. Un enfant déguisé d'une longue cape noire, et agitant un bâton le dépassa en courant, alors qu'il s'approchait du parc. Il haussa un sourcil, et s'arrêta. Regardant autours de lui, il s'approcha d'un buisson pour en extirper une branche sèche, et la dressant fièrement face à lui. Edmund était un sorcier aujourd'hui.

    ° ° °

    Il s'approcha des stands, les yeux pétillants. Tout ces petites scénettes de bois, ces étalages... Tout cela, oui, cela s'était son passé. Son passé... Il s'était déjà arrêté devant un spectacle d'une étrange troupe, s'était extasié sur des potions factices, et avait craqué sur des figurines de bois. Ses pas hasardeux se frayaient des chemins à travers les enfants déguisés, et bien souvent, il s'arrêtait en face d'eux pour leur lancer un de ses regards effrayants, avant d'éclater de rire en les voyant s'enfuir. Il était pire qu'un gosse, vraiment.

    Finalement, il se laissa tomber sur un banc. Entre ses doigts, il continuait d'agiter son bâton, lançant des sorts à voix haute à quiconque passait devant lui. Les gens le regardait de manière étrange, ou bien riait. Finalement, il se redressa, sentant les vieux instants palpiter en lui. Un sourire étrange vint se coller sur son visage, et il réajusta son manteau de manière à rapporter sa lourde capuche sur sa tête. On ne distinguait plus de lui que son sourire étrange. Il se mit debout sur le banc, et observait sous le bout de tissus les gens qui passaient devant lui. Finalement, il se mit à fixer une petite tête blonde. Il la montra de sa baguette improvisée, redressant sa capuche pour dévoiler son regard, et la fixer de ses yeux gris.

    Une sorcière ! Cette jeune fille est une sorcière ! Oh, chère camarade, rejoignez moi ! Laissez la donc passer, misérables humains !

    Le spectacle commençait ! C'était une folie, une comédie puéril mais qui lui ravivait ses vielles techniques de charlatanisme. Là, il n'était pas question d'argent. Il était juste question d'amusement. Un jeu avec une parfaite inconnue. Une folie qu'il essayait de partager, avec énergie. C'était un jour spécial, non ?

C'est nul, mais tant pis ! Et la tête blonde, c'est toi chère Beckounette, si tu le veux bien, of courseeee.

• • • • • • • • • • • • • • • • •




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky Jeu 26 Avr - 18:10

    « Les sorcières vivent dans les ténèbres. Elles se nourrissent de votre peur, elles pratiquent la magie noire, pour faire naitre vos cauchemars. Elles ont le rire gras et moqueur, elles vous méprisent de par votre faiblesse. Elles s’enivrent d'odeurs les plus irritantes possibles, et s'entourent de toute la monstruosité de la terre. Elles n'aiment qu'horreur et malheur. Elles ne tirent leur puissance que dans la souffrance des autres. Ce sont des... »

    * SCRITCH. *

    Becky éteint la télé. C'est n'importe quoi ce documentaire d'abord ! Oui, elle s'était discrètement glissé dans le bureau de son grand père pour regarder une émission sur les sorcières. Car oui, à Birsdall, il y avait la foire annuelle et ça elle ne pouvait le manquer. Elle n'y était jamais allé mais rien que d'y penser la faisait trépigner d'excitation. Mais rien n'y faisait, ce documentaire était vraiment nul. Elle préférait de loin la magie d'Harry Potter. Et d'ailleurs, comme prévu... elle avait reçu a tant le colis spécial. Elle savait y faire avec le directeur, il ne pouvait rien lui refuser apparemment. Et donc elle lui avait demandé un cadeau spécial pour l'occasion. Enfin demander... harceler serait plus juste. Elle se serait pris plusieurs tartes dans la tronche avant d'avoir ce qu'elle voulait. Mais elle l'avait eu ! La baguette de Luna Lovegood... La baguette de Luna Lovegood ! Le vrai goodie ! Elle était fière Becky à ce moment. Et surtout elle ne put s'empêcher de …

    « Expelliarmus! »

    … Bon évidemment. Ça ne pouvait pas marcher du premier coup. C'était sur... Elle allait y arriver au bout d'un moment ! Breef. Assez parler, elle décida d'aller se préparer pour se rendre à la foire. Elle fila discrètement dans sa chambre pour enfiler une petite robe bleue et des souliers noirs, ainsi qu'une petite veste noire. Un coup de peigne dans ses cheveux et le tour était jouer. De toute façon, qu'espérait-elle? Qui allait-elle rencontrer? Surement personne, comme d'habitude. Mais aucun problème, elle était très bien seule de toute manière. Donc c'est dans la joie et la bonne humeur qu'elle sortie en courant du château de Rédemption. Elle courrut a s'en faire brûler le sang, jusqu'à ce que ses poumons l'étouffent, jusqu'à ce que sa chair lui hurle de supplice.

    « Aaaah... Mon dieu je vais mourir.. »


    Elle était essoufflée... pauvre petite. Lentement, elle reprit sa respiration. Puis elle se rendit compte qu'elle était en plein dans la foire. Elle afficha un grand sourire. Un petit vent frais se frotta contre elle, ses cheveux volèrent devant ses yeux... Becky marcha un peu en retrait. Elle apercevait des élèves de Rédemption. Mais la petite poupée décida de ne pas y prêter attention. Elle ne voulait pas aller les voir, elle voulait profiter de la journée tranquillement. Et rencontrer de nouvelles personnes... Elle méprisait ces têtes joyeuses et ces rires enjoués. Puis alors qu'elle se cachait sous la capuche de son gilet, donnant des coups de coude aux autres en se frayant un chemin, elle entendit une voix qui lui parlait fort. Elle sursauta et effrayée, recula avant de tomber en arrière.



    « Que... moi ? »


    Les gens la regardaient alors à cause de l'homme qui l'avait désigné. Timidement, elle détourna le regard. Une sorcière ? Elle ? Mais elle oubliait ! Elle tenait la baguette de Luna dans sa main droite. Elle regarda le bâton de bois que le garçon tenait et sourit. Héhé, elle était avantagée. Elle se redressa, les joues rosées et lança un regard mauvais aux autres qui la fixaient. De ses pas légers et félins, Becky s'approcha de l'homme qui dominait le paysage. Il était debout sur le banc, menaçant les gens avec sa baguette. Elle pointa la sienne vers lui et d'un petit rictus, la fit tourner.

    « Tu m'as démasqué... mais qui croit tu être, Voldemort?! »


    Maintenant il y avait deux fous dans la place. Et elle le défiait carrément cet inconnu. Il devait d'ailleurs se retrouver froissé par sa propre blague, qui venait de se retourner contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar✉ Messages : 27
✉ Fiche : Ici ~
✉ Ft : Jackson Rathbone
✉ Classe et/ou emploi : Agent Killers of Shadow ~ Vendeur au Mad Joke
✉ RP(s) en cours : 0 / 1
✉ Âge : 25 ans, physiquement, environ... 147 ans réellement.
✉ Pouvoir(s) : Mort instantanée •> Son coeur cesse de battre, et son corps de fonctionner, mais reste conservé. Pouvoir détraqué, mort qui survient quelques instants, et à n'importe quel moment sans qu'il ne le contrôle.
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky Sam 28 Avr - 21:27

    Elle venait ! La petite tête blonde, s'approchait de lui en agitant sa baguette d'un air magistral. Il se retint de sourire, pour arborer une expression concentrée, les sourcils froncées, et la mâchoire serrée. Il la fixait de haut, avec son air théâtral et exagéré. Elle se faufila à travers la foule, rentrant parfaitement dans son jeu, avec une pointe de défi qui était très intéressante. Elle éleva sa petite voix, avec fermeté.

    Voldemort ? Qui était-ce donc ce personnage. Il haussa un sourcil. Les gens de cette époque était bien étranges. Et puis, il se souvint d'avoir déjà entendu ce nom. Voldemort... C'était le sorcier noir des films qu'on lui avait fournit. Il avait eu du mal à comprendre le fonctionnement de toutes ses nouvelles technologies, mais avait tout de même goûté aux nouveaux arts qui régalaient les individus de ce temps.

    Il se mit à rigoler d'un air lugubre, portant la main à son nez, le tâtant du bout des doigts.

    Non, mon nez est bien présent, vous faites donc erreur sur la personne, jeune sorcière.


    Il haussa les épaules, tandis que quelques "spectateurs" pouffaient d'un air assez peu convaincus. N'était-il donc pas drôle ? Quelle dure réalité ! Il ne faisait point rire. Mais il s'en moquait, riant quand même, lui seul, à son propre humour. Il adressa un immense sourire à la jeune fille blonde, agitant son bout de branche sous son petit nez en trompette.

    Je suis bien plus puissant que ce sorcier de pacotille, petite demoiselle. Ne vous méprenez pas, je suis le grand Edmund, sorcier de renom !


    Il haussa un sourcil, la fixant avec amusement et défi. Il lui prit la main pour la hisser à ses côtés sur le banc. Ainsi, à sa hauteur. Bien qu'il la dépassait encore d'une bonne petite tête, si ce n'était plus. Il lui tapota la tête du bout de sa baguette, avec un sourire collé aux lèvres.

    Et à qui ai-je l'honneur ? Une de ses petites sorcières mesquines qui se cachent dans la ville, n'est-ce pas ? Ah, vous me semblez bien fourbe, avec votre visage d'enfant, je redoute une puissance dissimulée derrière ce faciès qui me fait face.


    Il en faisait trop, toujours trop. Il parlait trop, de sa voix forte et agaçante. Mais, c'était Edmund, et il jouait son personnage jusqu'au bout. Cette fille était entrée dans son jeu. La chasse au sorcières était un prétexte à amusement et défis nouveaux. Il appréciait plus que tout constater les réactions de la petite inconnue. Car oui, il la devinait très expressive, et bien plus intéressante que les êtres placides qui les observaient d'un air souvent moqueur. C'était bien pour cela qu'il l'avait désignée parmi la foule. Ouais, Edmund n'avait peut-être plus aucun pouvoir, mais son flair ne le trompait pas. Il tombait toujours sur les bonnes personnes... Enfin presque. Mais cela était une autre histoire. Il fallait se concentrer sur celle qu'il interprétait tel un acteur, partageant ses planches avec la petite sorcière.

• • • • • • • • • • • • • • • • •




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky Mer 2 Mai - 10:06



    Il jouait. C'était marrant. Mais peut-être intimidant. Parce qu'elle avait cedé, elle avait engagé la partie. Et … c'était maintenant trop tard. Tout ces regards, sur elle. Sur eux. Elle tremblait légèrement, ses cheveux en bataille chatouillant le haut de sa maigre poitrine... La poupée, d'un air délicieux, se hissa sur la pointe des pieds pour mieux être à la hauteur du jeune homme. Enfin jeune... il paraissait plutôt âgé celui là. Elle sourit innocemment, des rougeurs venant exploser ses joues. A quoi elle jouait ? Elle se devait de demeurer forte, parfaitement stable. Mais la froideur lui allait si mal... Lucifer se devait de calmer sa fourberie. Maitresse du diable malgré elle, a croire qu'elle se faisait violer par le mal lui même, elle ne devait pas être démasquée. Oui, elle était là juste le temps d'un sourire, d'un soupire. Becky se devait de s'amuser uniquement. Elle devait décompresser pour mieux se contrôler. Mais ne jamais la défier. Car vous vous perdrez dans ses ricanements joueurs et purs.

    Il semblait avoir des références, ce qui était plutôt bien parti. La jeune demoiselle se mit à rougir en entendant la voix de l'homme s'élever au loin. Elle avait cette tonalité grave et caverneuse, profonde. Et cela la fit frissonner. Il était plutôt grand, imposant. Ses traits sévères la clouaient sur place. C'est sur, elle ne faisait pas le poids. Cependant, il continuait de la mettre au défi. Qu'était-elle en cet instant ? Une sorcière apparemment. Remuant son museau comme un petit chien, elle finit par détourner le regard, n'osant rien faire. Il se targuait d'être un sorcier puissant. Vu sa carrure, il devait l'être. Mais il avait tord... Voldemort était le plus craint... Elle finit par marmonné faiblement mais assez fort pour que ça puisse être entendu.

    « Vous mentez monsieur... en fait, vous êtes faible... mais vous ne voulez pas qu'on le sache. »


    Elle avait dit ça … par intuition. Et aussi par provocation. Le doux visage de la jeune fille apeurée se transforma en celui possédant un sourire joueur. Elle passa une main dans ses cheveux laissant apparaître un « L » gravé  sur sa nuque. Lucifer revenait la hanter... Elle serra sa baguette dans la paume de sa main et la pointa vers lui. Un petit ricanement se fit entendre.

    « C'est exactement ça mon cher ami, je suis une sorcière des contrées lointaines. Je me cache dans un château, avec plein d'autres sorciers. On appelle Poudlard, siège de la rédemption... »


    Elle savait de quoi elle parlait. Peut-être que comme tous les humains normaux, il n'allait pas comprendre. Elle savait parfaitement que seuls un autre élève aurait pu tilter la nuance. Becky soupira et baissa sa baguette, et caressa la joue du beau parleur. On pouvait alors voir le « U » sur son poignet. Elle susurra d'une voix aussi délicate qu'elle... la tonalité du son s'échappant de sa voix laissait échapper une sorte de faiblesse, comme si elle allait se briser à tout moment.

    « Je vois que vous vous targuer d'être un excellent sorcier. J'ai hâte de voir ça... car je cache moi aussi quelques atouts, étant de la descendance de Dumbledore... Monsieur, vous en premier. N'ayez pas peur, c'est vous qui avez commencé... alors je vous pris de poursuivre... »


    Dumbledore. Elle parlait du directeur. Que c'était amusant de jouer avec ce que les gens ignoraient. Mais c'est là qu'elle réalisa... quelle erreur d'avoir vendu ces informations. Elle avait oublié ces espions qui erraient en ville... pourvu qu'elle n'était pas tombé sur quelqu'un avec de mauvaises intentions. Elle finit par lui jeter un regard inquiet, peut-être l'avait elle trop provoqué. Les hommes sont parfois lunatiques... et trop joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar✉ Messages : 27
✉ Fiche : Ici ~
✉ Ft : Jackson Rathbone
✉ Classe et/ou emploi : Agent Killers of Shadow ~ Vendeur au Mad Joke
✉ RP(s) en cours : 0 / 1
✉ Âge : 25 ans, physiquement, environ... 147 ans réellement.
✉ Pouvoir(s) : Mort instantanée •> Son coeur cesse de battre, et son corps de fonctionner, mais reste conservé. Pouvoir détraqué, mort qui survient quelques instants, et à n'importe quel moment sans qu'il ne le contrôle.
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky Lun 7 Mai - 19:12


    Il l'écoutait, en silence. Et il ne la quittait pas des yeux. Tiens donc, cette jeune créature était donc bien intéressante. Il observait ses gestes, remarquait ses étranges cicatrices. Il haussa un sourcil, intrigué par ces dernières. Il distinguait là des lettres. Quelles étranges marques. Quelle étranges marques qui devaient être chargée d'histoire, à n'en point douter. Mais quelles étaient ses histoires ? La curiosité dévorante d'Edmund était interpellée. Oh, un jour il saurait. Un jour il découvrirait le secret de la sorcière. C'était ainsi.

    Il sourit, à ses mots. Allons donc, ne dépassait-elle pas le jeu ? Ces paroles n'étaient donc pas une couverture de la vérité ? Elle semblait jouer avec lui, avec son regard. Était-elle donc réellement une sorcière capable de lire dans son esprit ouvertement ? Décidément, ce qu'elle était étrange cette demoiselle...

    « Rédemption ». Ce mot le fit sourire. C'était un des seuls qu'il comprenait dans ses paroles. Rédemption, cela lui évoquait le centre, évidement. Ce mot qu'il avait tant entendu ces derniers temps. Simple coïncidence, ou emploi volontaire du terme ? Le reste, ces noms lui paraissaient très vaguement familiers. Il se doutait que cela avait encore un rapport avec le monde de sorcier dont "Voldemort" était tiré. Il sourit, hochant doucement la tête.

    Vous passez donc bien facilement de la confiance à l'hésitation... Pourquoi tant d'inquiétude jeune fille ? Auriez-vous réalisé que vous aviez défié la mauvaise personne ? Votre descendance ne vous serait d'aucune aide dans le cas d'un combat face à face. Le sang ne fait rien de la puissance. Le sang ne vous protège pas du malheur...


    Il hocha doucement la tête. Ses paroles étaient sérieuses, et empruntes d'une espèce de sagesse d'esprit qui lui était bien peu, voir pas du tout son genre. Il la fixa avec sérieux. Il se doutait que leurs paroles allaient au delà du simple jeu. C'était un vrai duel, un face à face. Le jeu de la vérité. Le jeu du mensonge. Les deux êtres ici présents semblaient bien doués pour ce jeu, mêlant avec habileté facticité et véracité. Les mots étaient leurs armes, plus que leurs baguettes.

    Baguette qu'il tapota sur le haut du crâne de la petite sorcière. Il se penchait légèrement au dessus d'elle, savourant sa dominance physique sur le petit être. Allons donc, comment le jeu allait-il tourner à présent ?

    Je ne vous inspire donc aucune crainte ?


    Son ton était emprunt d'amusement, et toujours de défi, bien entendu.

• • • • • • • • • • • • • • • • •




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky Dim 13 Mai - 14:01

    Son regard. Il était si beau ce vieux. Becky en était toute retournée. Elle ne savait pas comment réagir face à ce vocabulaire si enrichi, face à cette politesse oppressante. Il était a la fois malsain et si pur. Un paradoxe sombre et inquiétant. La jeune fille avait cette impression de toute connaître de lui rien qu'en fixant le vide de ses yeux, dans la tonalité de sa voix caverneuse et profonde... Il souriait, il avait compris. Il était donc de ses gens méchants qui espionnaient les alentours? Sa seule pensée sur le moment fut « Argh. » Elle baissa la tête, elle avait encore une fois déclaré la partie trop vite, sans analyser correctement son adversaire. Mais alors qu'elle allait commencer à perdre espoir, elle releva les yeux vers lui.

    Il la défia encore, lui demandant pourquoi elle semblait si inquiète. Elle paniqua et s'empourpra, détournant le regard sans un mot. Voulait-il insinuer qu'elle devait s'inquiéter de sa présence? Elle fronça les sourcils. En fait, il avait ce côté narquois et sadique qu'elle détestait par dessus tout. Orgueilleuse comme pas possible, elle se devait de jouer le jeu, même si elle pouvait s'en mordre les doigts. Il mentionna le terme de combat. Elle prit peur quand elle comprit qu'il prenait tout ceci très au sérieux. Elle hésitait de son côté a mener cette bataille. Elle savait pourtant qu'elle allait gagner mais le doute subsistait. Cela la rongeait tel un parasite. Elle finit par le fixer et rétorqua :

    « Voyons voyons Monsieur... Ne me parlez pas de malheur ou de sang, car cela ne me fait aucunement peur. »
    elle prenait soin de parler avec la même courtoisie que lui.  « De plus, je n'ai pas a m’inquiéter quand je vous vois... » elle avait ce regard innocent tellement ironique et moqueur.  « Je me demande si on ne ferait pas mieux d'aller régler ça en privé. »
    Elle avait cette angoisse de la foule, elle avait cette peur du regard des gens. Il fallait qu'elle l'emmène plus loin, qu'elle règle ça, qu'elle fasse plaisir à son grand-père en se débarrassant des fouineurs. Mais une sensation l'extirpa de ses pensées, quand il tapota sa baguette au dessus de sa tête. Elle sursauta, et se figea entièrement. D'un sourire immense, il lui demanda si elle ressentait de la crainte. Elle était si petite par rapport à lui, c'était impressionnant, c'est comme s'il allait l'écraser avec son pied. La tête du monsieur cachant le soleil, la fillette attrapa son bout de bois et le cassa en deux avant de le jeter au sol. Le regard fière et l'allure imposante, elle répliqua :

    « Non. »

    Court, simple, efficace. Et même si son cœur battait très fort, elle pouvait être fière de son imposance, de sa puissance. N'étant pas très sur des capacités du monsieur, elle dut s'abstenir d'utiliser ses pouvoirs. D'un fière sourire, elle le poussa du banc pour qu'il tombe. Oui, il était trop haut, elle se sentait oppressé. Les quelques secondes ou elle avait posé ses mains sur son torse, elle crut ressentir un frisson parcourir son corps. Mais des fois, les apparences sont trompeuses. Demeurant sur le banc tandis qu'il était par terre, Becky savoura sa domination.

    « Bien Monsieur... Voyons ce que vous avez dans le ventre... » d'un sourire angélique, elle sauta du banc, sa jupe virevoltant d'une pureté déconcertante. « C'est la chasse aux sorcières aujourd'hui... et bien... attrapez moi... Peut-être que si vous y parvenez, je vous prendrais peut-être au sérieux. Qui sait? »

    Et elle partit en courant, fuyant à travers les attractions. C'était son premier défi, à lui de jouer, a lui de s'exprimer. Elle jubilait déjà intérieurement, petite joueuse. Elle espérait gagner, lui échapper vraiment... mais il ne semblait pas être le genre d'homme a se laisser marcher dessus. Bouarf, whatever ♥. Becky courut là ou ses jambes lui permirent d'aller. C'est à dire, pas si loin que ça en fait. Ne pas chercher ses yeux...

Revenir en haut Aller en bas
avatar✉ Messages : 27
✉ Fiche : Ici ~
✉ Ft : Jackson Rathbone
✉ Classe et/ou emploi : Agent Killers of Shadow ~ Vendeur au Mad Joke
✉ RP(s) en cours : 0 / 1
✉ Âge : 25 ans, physiquement, environ... 147 ans réellement.
✉ Pouvoir(s) : Mort instantanée •> Son coeur cesse de battre, et son corps de fonctionner, mais reste conservé. Pouvoir détraqué, mort qui survient quelques instants, et à n'importe quel moment sans qu'il ne le contrôle.
Masculin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: Re: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky Sam 2 Juin - 21:30

    Il sentit son corps chuter. Pris par surprise, ses sourcils se froncèrent tandis qu'il s'écroula au pied du banc. Se rattrapant avec ses mains, il sentit les gravier lui égratigner la chair, laissant sur ses paumes une douleur vive et brûlante, et une légère humidité qui présageait une égratignure plus ou moins profonde.

    Que ce soit le geste même de la jeune fille, ou bien si c'était plutôt la chute, mais son cœur rata un battement. Mais vraiment, littéralement. Son cœur s'arrêta, totalement. Une seconde, peut-être deux. Ses yeux s'écarquillèrent tandis qu'il releva le regard vers sa petite sorcière qui sautait du banc, en le défiant de nouveau. Le regard malicieux, elle le mettait au défi de la rattraper. Et s'enfuit, en courant avec une légèreté presque enfantine.

    Tâchant de reprendre ses esprits, et le cœur de nouveau bien vivant et emballé, il se redressa. Cet événement, cette mort de très courte durée ne devait pas le distraire. Il se pencherait sur ce caprice de son pouvoir pourtant éteint plus tard. Reprenant son sourire, légèrement terni par sa chute, il essuya ses mains légèrement ensanglantées contre les manches usées de son manteau, avant de se lancer à la poursuite de la petite tête blonde qu'il distinguait vaguement à travers la foule.

    Le jeu du chat et de la souris ? Ah, la jeune femme ne savait pas à qui elle avait à faire. Elle avait à faire à un être qui avait passé sa vie à s'enfuir, à courir dans les ruelles de Londres pour sauver sa peau. Ainsi, élançant ses longues jambes, il se faufila à travers la petite foule interloquée par les deux personnages étranges et leur échange. Il ignorait leurs murmures intrigués. Il commençait à perdre du regard la petite sorcière. Son cœur s'emballa un peu plus. Était-ce à cause de la course, de l'impression de perdre le jeu, ou encore simplement celle de voir cet échange des plus intéressant prendre fin ? Un peu des trois, dirons nous.

    Il s’essoufflait, et fini par s'arrêter. Rapide, mais pas endurant. Il se pencha, pour récupérer une respiration stable. Et lorsqu'il redressa la tête, il la perçu à quelques mètres de lui. Ils s'étaient perdus, et trouvaient le moyen de se retrouver sans même faire attention...

    Un sourire retrouvé aux lèvres, il s'approcha d'elle, à pas de loup. Puis il posa la main sur son épaule, et tâcha d'aborder une mine sérieuse et concentrée, qui n'était pas crédible, étant donné qu'il était encore fatiguée par la course. Certainement que toutes ces années endormies dans son cercueil avait atténué ses capacités.

    Je vous ai retrouvé, ma chère camarade. A présent, me prenez vous donc un peu plus au sérieux ?


    Sa phrase se perdit un peu. Son cœur. Son cœur encore eut un micro arrêt, court, mais douloureux. Il grimaça légèrement, petite faille dans son masque d'acteur. Il se retint de placer sa main sur son torse, et garda la tête haute, se concentrant sur la jeune demoiselle, la fixant dans les yeux. Car il savait que son regard était sa meilleure arme. Son meilleur moyen de prouver qu'il jouait encore. Qu'il ne voulait pas perdre. Et puis son sourire, également, venait montrer son intérêt certain.

    Même sans ma baguette, ne doutez pas de moi... Je suis un sorcier ancien, avec de l'expérience... Voilà plus d'un siècle que je sévis...


    Le jeu du mensonge et de la vérité. Ou comment dévoiler ses secrets avec honnêteté, et les transformer en mensonges, ou transformer les fabulation en vérité...

• • • • • • • • • • • • • • • • •




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky Mer 18 Juil - 9:48




    « Cours petite fille... Cours. Ne te laisse pas abattre par la fatigue! Enfuis toi! Il te suit... est-ce le grand méchant loup? Ou essaye t-il seulement de le paraître? Tu ne dois pas te retourner... Tu dois lui échapper. Même si... tu aimerais qu'il te retrouve non? Petite chipie... petite sucrerie, fourbe. Tu es perdue Becky? Comme c'est dommage! Super-Becky a perdu son masque.. Son masque de fragilité. A jamais brisé. »

    La jeune fille venait de s'égarer dans la foule. Cherchant son prédateur des yeux, impossible de le trouver. Ou pouvait-il bien être? Timidement... Elle sentit alors une main caresser son épaule. Un sursaut. Elle retenu un cri de surprise. D'un mouvement rapide elle se retourna pour lui faire face. Comment avait-il pu la rejoindre si rapidement alors que sa petite taille était un atout pour se fondre dans la foule... Elle plongea alors ses pupilles noisettes dans ses yeux céladon. Il était immense par rapport à elle. Au fond de son petit coeur, elle aimait bien lever la tête, pour le dévisager. C'était tellement amusant de voir ses airs quasi-sévères s’abattre sur elle.

    Timide perdante, elle s'écarte doucement. D'un sourire honnête, elle prends sa main pour s'enfoncer dans les profondeurs ardues d'une foule en délire. Le soleil régnait dans un ciel sans nuages. Les yeux de Becky reflétaient les souvenirs malheureux du monde. Dans sa souplesse enfantine se cachait la cambrure d'une femme. Merveilleuse sorcière, ayant choisi le mauvais chemin. Le culte pour son grand père était une erreur. Mais peut on lui en vouloir de soutenir sa seule famille? Elle entraina le vilain sorcier dans une ruelle, à l'abri des corps en ébullition. Soupirant alors doucement, elle se rendit compte qu'elle s'était auto piégée... voulant s'éloigner d'une de ses peurs naturelles, elle s'était abandonné à sa merci.

    « Je dois l'avouer vous êtes pas mal... » elle rougit alors, détournant un bref coup d’œil. « Je... en tant que sorcier hein.. »elle se rattrapa tant bien que mal.
    Il était encore essoufflé par sa course. Cela se voyait. Cela se sentait. Était-il vraiment méchant? Ou était-ce seulement une façade? Un être aussi secret, aussi renfermé l'intriguait. Pas parce qu'elle le devait … juste parce qu'en lui jetant ne serait-ce qu'un regard... Becky se rendait compte qu'elle ne connaissait rien des gens. Elle avait la capacité de contrôler leur corps sans connaître ce qu'il se cache à l'intérieur. Elle pouvait torturer l'esprit d'un homme sans forcément en connaître les bas-fonds. Elle approcha alors du vilain monsieur pour poser ses mains sur son torse, fermant les yeux. Aspirant à connaître sa proie, la jeune femme se reposit quelques secondes contre sa peau froide.

    « Que se passe t-il Becky? Tu deviens faible... et vulnérable. Reprends toi sinon ta journée va s'achever. Reprends sinon tu vas flancher. L'ivresse se saisit alors de chacune des cellules de ton corps. Tu aimes le regarder. Tu aimes le craindre. C'est comme un second souffle qui vient te prendre à la gorge. Que c'est malsain de ta part. Cette perversion de gagner. Tu n'es plus toi. Tu es son jouet, tu le sais ça? »

    Alors elle tourna la tête vers lui. Un éternel sourire aux lèvres. C'était une ratée. Elle le savait. Elle en jouissait de toutes les cellules de son misérable corps. Et lui... il était l'adversaire parfait. Le fixant avec peine elle se mit à le contrôler. Comme les autres il ne devenait qu'un petit pantin obéissant. Il était vraiment si fort que ça? Il était vraiment si doué, si aliéné de la perfection? Becky possédait cette pureté de faciès propre à l'enfance... Malgré ses quasi-17 ans, on discernait dans ses expressions cette douceur juvénile. Et c'était encore plus tordant s'imaginer riposter contre cet ange du Mal.

    L'emmenant contre son gré dans une ruelle, qui s'emblait bien déserte – cliché quand tu nous tiens – elle l'immobilisa completement, de façon à ce qu'il soit coller contre le mur, face à elle. Ses yeux noisettes semblaient posséder d'une aura de bienveillance, et d'assurance. Mais Becky était paumée. Becky ne savait plus ce qu'elle devait faire. Lui asséner le coup de grace? Vaincre je ne sais quoi. Et si tout ce temps elle avait été la mauvaise sorcière? Et si elle s'était trompée sur toute la ligne? Elle soupira. Cela ressemblait plus à un sanglot, comme le début d'une agonie. Se retournant vers son prisonnier, Rebecca se colla contre lui, attrapant son menton, le tirant vers elle.

    « Je ne sais plus ce que je dois penser. Je crois que je ne connais même plus ce verbe. En mon sein, ne se forme qu'un capharnaüm de pensées. Je ne songe même plus à vous vaincre. Je n'en ai pas le courage. Je n'en ai plus le courage. Pardonnez moi voldemort... Je suis une sorcière ratée... Achevez moi... »

    Et elle ferma les yeux pour rompre le contact. Et elle tomba à genoux pour le supplier de l'achever. Et dans un silence pesant, elle attendit sa délivrance.

    _________________________
    Pardon pour ce retard si immense. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas mis autant de temps pour répondre. Quelques problèmes m'ont pris de court. J'attends ta réponse avec impatience... sache que mon rythme de RP est redevenu normal. Bon RP ♥
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞
MessageSujet: Re: Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames et Messieurs, le spectacle va commencer ! [ Event ] pv. Becky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: