Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire : Rédemption va déménager d'ici peu. Plus d'infos ?

Partagez|

« Tout corps traîne son ombre et tout esprit son doute. » [SEUL/dans ma tête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mardy Bum
avatar✉ Messages : 497
✉ Fiche : ♥️ | L'érudite Mardy Bum
Journal de bord ♥️

Liens ♪ | When time is hard

Récapitulatif des RP | Well now then Mardy Bum

✉ Ft : Georgia May Jagger
✉ Classe et/ou emploi : Première - Main de la Nox Arcana
✉ RP(s) en cours : 4/7
✉ Âge : 17 ans | 1993
✉ Pouvoir(s) : contrôle la chaleur des choses inertes et vivante au toucher. Ne possède aucune température corporelle - peut la moduler à souhait.
Féminin

~ Qui es-tu ?
Relations ::
MessageSujet: « Tout corps traîne son ombre et tout esprit son doute. » [SEUL/dans ma tête] Mer 18 Avr - 17:37

Tu es seule. Seule face au monde. Tu es dans l’eau gelé de la mer et tu te débats pour ne pas te noyer mais tu vas finir par atteindre le fond ma vieille.
Comment ça Alaric ? Et Matt ?
Et les autres ?
Ils comptent pour toi ? Vraiment ? Tu leur fait confiance ?

Toi ?
Tu fais confiance ? Laisse-moi rire ! Tu n’as jamais fait confiance à personne et tu oses affirmer faire confiance à des gens que tu ne connais que depuis peu ? Très bien, alors pourquoi ne rien leur avoir dit ? Tu sais de quoi je parle. Au moins à Alaric. Tu aurais pu lui dire puisque tu lui fais confiance. Il devrait savoir. Savoir que tes parents ne sont pas seulement morts dans un incendie, que tu les as tués. Qu’à Edimbourg, tu as vécu à la rue durant 6 mois. Et tu lui as dit pourquoi tu l’étais, à la rue ? Même pas ? A propos du proprio, de ce qu’il t’a fait. De ce que tu lui as fait pour te venger de ce vio- Comment ça tais-toi ? Mais je suis là ! Je suis toujours là, moi ta conscience. Ma pauvre Mardy tu sembles perdu.
Terrorisé.
Derrière ton sourire confiant et tes yeux brillants on sait toutes les deux que tu n’iras jamais bien loin. La vie est trop courte pour que tu puisses racheter tes pêchés. Tu as beau ne rien regretter, tu y repenses pourtant. Tu culpabilise et tu me fais répéter sans arrêt qu’ils ont mérité leurs sorts. Mais ta sœur ? Ta sœur méritait ça ? Non. Certainement pas.

Et toi ?
Où en est ta vie aujourd’hui ?
Tu as une vie sociale mais c’est une vie factice. Une nouvelle vie basée sur un sourire faussé, sur de faux souvenirs et de fausses humeurs… Mais est-ce seulement une nouvelle vie ? N’est-ce pas le prolongement de l’ancienne ? Ma pauvre Mardy tu es tombé bien bas. L’avantage c’est que tu ne tombais pas de haut, pas d’assez haut.
Non, non, je ne remets pas en doute la confiance que tu portes envers tes amis mais seulement la confiance que tu leurs donne. Parfaitement. Toi seule sais ton vrai visage, tes amis ne connaissent que le masque. Et quel masque bien lourd à porter. Pourquoi ne le poses tu pas une minute. Le temps de reposer ton bras qui le tient depuis si longtemps. Le temps de reposer tes yeux qui retiennent ces larmes de colère et de haine. Il y a bien quelqu’un pour t’écouter. Pour te comprendre. Ni même Alaric ? Ni même Matt ? Tu les perdrais ?
Sans doute.

Mais ne les perds tu déjà pas en cachant ce que tu sais sur toi ? Tu penses pouvoir les garder indéfiniment ? Tu as un bien beau sourire mais ils n’y croiront plus. Alaric doute déjà penses-tu ! Comment je le sais ? Mais c’est très simple ma jolie, ce n’est pas un imbécile. Et ton sourire n’est que rarement sincère. Avec eux il l’est. Bien. Je ne cherche pas à te contredire, juste à te prévenir que ton passé te rattrapera s’il ne l’a déjà fait. Ose me dire que tes rêves ne sont pas des souvenirs ? Que des images si longtemps oubliés ne reviennent pas à chaque fois que tu fermes les yeux ? Ne nie pas, je suis toi. Nous souffrons à même intensité, seule la manière change. Pouvons-nous seulement vivre normalement ? Le passé est bien plus lourd qu’on ne le pensait et notre vie bien plus monotones qu’on ne la voyait.

Ta sœur, en effet, te parle par lettre. Elle dit ne pas t’en vouloir mais dit-elle la vérité ? Tu doutes trop. Tu doutes de tout et tout n’est pas à douter. Ton passé est triste mais tout l’est. Rien n’est que bonheur ou le bonheur est en boite. Celui de tes parents.

• • • • • • • • • • • • • • • • •







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Tout corps traîne son ombre et tout esprit son doute. » [SEUL/dans ma tête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: