Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire : Rédemption va déménager d'ici peu. Plus d'infos ?

Partagez|

Mélissandre Cléo Octavius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invitéavatar
MessageSujet: Mélissandre Cléo Octavius Sam 29 Oct - 13:19

Premier Décembre 2009

    J'ai choisi ce jour pour écrire enfin tout ce que j'ai dans la tête. Après réflexion, ce journal est finalement une des seules choses qui pourrait me permettre de ranger toutes mes idées au bon endroit. D'ordonner enfin ce foutoir qu'est mon esprit.

    L'expérience que m'a offerte Stanislas grâce à son don m'a permis, entre autres, de me retrouver. En fait, pour chasser ces pensées étrangères, il faudrait que je m'isole. Que je m'isole vraiment, strictement. L'isolement à la Mélissandre consisterait à quitter toute civilisation, fuir toute forme de vie intelligente. Finalement, être aussi loin que possible de toutes autres pensées. Je n'ai encore jamais osé le faire pour la simple et bonne raison que, depuis que je suis enfant, j'ai toujours été habituée à entendre les pensées des autres. Et je sais, au fond de moi, que ne plus rien entendre du tout et me retrouver seule physiquement me ferait perdre tous mes moyens. Pour vous donner un exemple, ça me ferait à peu près le même effet que si j'avais été posée quelque part dans l'espace et que je ne pouvais rien faire d'autre que de bouger les yeux et attendre que mes réserves d'air soient épuisées. Ce serait tout bonnement terrifiant.
    Cela dit, plus ça va, et plus je me dis que cet isolement est en fait la seule solution pour moi. La seule alternative si je ne veux pas devenir folle.
    Deux options s'offrent à moi. Je peux partir quelques temps dans un endroit reculé, ou alors entrer à Rédemption et apprendre à maitriser mon pouvoir.
    Mais voilà. Cela fait plusieurs longues années que je refuse d'y entrer. Pourquoi ? Parce que j'ai passé assez de temps à Birdsall et dans cette école pour comprendre que quelque chose n'y tournait pas rond, pour comprendre qu'il y avait quelque chose de malsain dans tout ça. Et puis je n'étais pas certaine que, si j'y entrais, je pourrais le maitriser. Je n'étais pas non plus certaine qu'ils puissent m'aider en quoi que ce soit. En fait, j'avais peur.
    Peur qu'ils me rendent folle. Peur qu'ils fassent de moi un monstre. J'avais peur qu'ils se servent de moi.
    Mais bientôt, il faudrait que je fasse un choix. Et ce choix, je m’apprête à le faire. A l'instant.

    Le pour voudrait que je ne me risque pas à partir seule dans des coins perdus sous peine de perdre la raison et d'y mourir. Aussi, que je ne sois pas égoïste et que je ne compte pas sur Stanislas pour me permettre un peu de répit de temps à autres. A la fois parce que c'est dangereux pour lui, et aussi parce que son don n'est pas sûr et que je risque de tomber dans un coma profond s'il se trompait seulement de quelques dixièmes de secondes. Mais le coma en lui même n'est pas un problème pour moi. Non. Il le serait pour Stanislas qui culpabiliserait le restant de ses jours, mais aussi et surtout pour Isaac qui se ferait un sang d'encre et qui, je le sais, tomberait dans une déprime profonde. Et là, je ne me sur-valorisais pas. Seulement, j'ai passé assez de temps dans son esprit pour savoir comment il vivrait sans moi. Et la réponse est simple : il ne vivrait pas.
    Le contre voudrait lui, que je ne prenne pas ce risque. Il me hurle que si je me jette là-dedans, je ne pourrais plus faire marche arrière, que je serais prise dans la gueule du loup une bonne fois pour toute. Ce contre me pousserait à aller du côté de la vallée de la mort par exemple, m'isoler proprement.


    A ce stade entre en compte mes émotions, mes impressions et mon caractère.
    Mon centre d'opération émotionnel me dit que, si j'entre à Rédemption, j'aurais peut-être une chance de m'en sortir et que je ferais moins de mal à mon entourage en choisissant cette option. En théorie. Si je ne disparais pas comme ces élèves. Si mon don ne s’amplifie pas tout au contraire jusqu'à arriver à un stade où je ne pourrais plus rien contre lui.
    Mes impressions, mon instinct me cri de ne pas y aller, que mon égoïsme est justifié, que si j'y entre, je serais perdue. Mais aussi que si je choisis de ne pas y aller... Alors je serais livrée à moi-même sans personne pour m'aider.
    Puis enfin ma personnalité et mon sale caractère me dit qu'Isaac serait plus tranquille si j'y entrais, mais qu'il se rangerait de mon côté et m'aiderait quoi qu'il arrive. Il me dit aussi qu'il vaut mieux pour moi ne pas tenter le diable et que m'isoler serait préférable pour tous, quitte à y mourir.

    Alors où est la raison dans tout ça ? Et bien moi je pense qu'il n'y en a pas.
    J'ai peur de faire du mal à Isaac. J'ai peur de mourir. J'ai peur de la solitude pure. J'ai peur de moi-même.

    Mais quelque chose vient se rajouter au parti pour. Mes amis. Je sais qu'ils seront là quoi qu'il arrive. Je sais que je peux compter sur eux pour m'aider à ne pas perdre les pédales. Et le plus important de tous, Dorian. Dorian que, inconsciemment, je traite comme un frère. Il fait pencher la balance.


    Alors aujourd'hui, sur ces lignes, j'ai choisi qu'à la rentrée prochaine, j'entrerais à Rédemption. Au moins en alternance.

    A moins que, bien entendu, je ne trouve une alternative.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Mélissandre Cléo Octavius Mar 3 Avr - 18:54

Sept Février 2010


    Tant de choses se sont passées depuis cette décision...

    Le bal de Noël. J'avais préalablement rencontré un type. Un de ces forains qui se sont récemment installés sur l'ancien parc d'attraction. Kenshi Hayate. Très gentil garçon _ il m'offre des caramels, ceci dit, très gentil de toute façon _. Nous nous apprécions beaucoup. C'est sans doute ce qui à rendu ce bal si agréable. Contre toute attente, nous nous sommes retrouvé là-bas, à Rédemption, alors que ni lui ni moi n'avons de raison stricte de nous y trouver. Fantastique comme hasard, d'autant plus qu'il s'agissait d'un tirage au sort entre les participants.
    Sans oublier cette entrevue avec Alaric. Cet homme qui m'avais effrayée autant qu'intriguée tout d'abord, puis qui m'a fait oublier ma peur au fil du temps de telle sorte qu'à présent, j’apprécie énormément sa compagnie. Il a le don de me calmer, de m’apaiser dans mes songes confus et presque douloureux dans certaines circonstances. Sans doute à cause de cette aura particulière qu'il possède.
    Enfin, la joie d'Isaac à mon retour du bal, alors que je lui résumait cette soirée. Nous avons veillé jusqu'au petit matin jusqu'à notre assoupissement sur nos vieux fauteuils de cuir respectifs. Toute la nuit, nous nous étions raconté des histoires toutes aussi étranges les unes que les autres, plus ou moins fantastiques, plausibles, fictives... Nous avions passé un de ces moments que l'on oubli pas.

    En somme, une journée qui, pour deux mois durant, parvint à m'apporter une dose de bonheur suffisante et à calmer mes haines.

    Dorian... Comme je le regrette. Je ne sais rien de ce qu'il s'est passé. Mais je suppose qu'il est définitivement parti. J'espère que tu reviendra, au moins, ou qu'il m'écrira. Comme je l'aimais... Il était l'ami irremplaçable pour qui j'aurais fait n'importe quoi. J'ai encore ce souvenir de cette dernière fois. L'ultime expression de son visage face à moi et mes yeux brouillés, malgré cet enthousiaste et cette naïveté que je laissais apparaitre. Peut-être pour te rassurer ? Ou pour me conforter dans mon espoir ?
    Mais son départ et ce chagrin qui persiste me donne cette force. Cette force pour continuer sur cette promesse que je me suis faite de retrouver mon frère et sur la voie que j'ai choisie il y a quelques temps. Entrer à Rédemption.

    Isaac est soulagé, mais méfiant au moins autant que moi en ce qui concerne ce centre. Les disparitions... Absolument étrange. En toute honnêteté, rien de bon ne se cache là-dessus. Personne ne réclame d'enquête ? Les familles sont-elles au moins au courant ? A mon avis, ces disparitions sont dissimulées au mieux et ceux qui s'aviseraient d'en avertir quiconque risque sa peau. M'enfin, cela se terminera d'un façon ou d'une autre, espérons que cela se face de la meilleure façon qui soit...

Revenir en haut Aller en bas

Mélissandre Cléo Octavius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: